Fraude aux législatives, la volonté des Algériens est respectée

2
140

ALGERIE (Tamurt) – La fraude massive qui a caractérisé les dernières législatives algériennes était prévisible. Le régime algérien, n’est pas, toutefois, le seul responsables de cette mascarade électorale. En plus des partis qui ont participé, le peuple Algérien aussi  a une grande responsabilité dans cette fraude à grande échelle.

En d’autres termes, c’est la volonté de Algérien qui est respectée tout simplement par le régime. Un peuple qui préfère l’humiliation à la dignité. De nature, les Algériens en majorité, aiment la dictature. d’ailleurs, c’est le seul peuple au monde qui regrette les dictateur, à l’image de Boumèdienne et Benbella et les Algériens n’ont aucune compassion, par exemple, à Abane Ramdane et Larbi Ben Mhidi. Le peuple algérien est aussi résigné et soumis. Même durant la guerre de libération la plupart des algériens accueillis à bras ouverts les généraux français, plus particulièrement Charles de Gaulle. Sinon, comment expliquer que le peuple alégrien ne s’est pas soulevé devant l’énième fraude de 04 mai dernier?

Un peuple qui accepte d’être dirigé par un chef d’Etat paralysé et qui a perdu toutes ses facultés mentales ne mérite pas la liberté. Hormis les kabyles qui n’ont pas voté en masse, les Algériens se sont rués vers les bureaux de vote. A Tuβiret, pour rappel, des bureaux de vote ont été tout simplement saccagés. à Agriv et Yakouren, des militaires ont été empêchés de voter.

Ravah Amokrane

2 COMMENTS

  1. C’est une erreur que de s’en prendre au peuple algérien. Chaque peuple à le droit de choisir ses représentants selon ses propres critères et ses propres intérêts. Ce qui est utile aux Kabyles ne l’est pas forcément aux algériens. Nous n’avons ni les mêmes valeurs ni le même projet de société. Si les algériens préfèrent telle personnalité contre telle autre c’est que vraisemblablement la première est plus en phase aves les aspirations du peuple algérien, c’est bien leur droit de préférer les tenants de l’arabo islamisme aux démocrates laïques qui sont plus en harmonie avec le projet de société kabyle. Ce ne sont pas les algériens qui choisissent mal leurs dirigeants, mais ce sont les Kabyles qui ne sont pas à leur place en Algérie. Nous sommes deux peuples différents, arrêtons de vouloir plaquer sur les algériens les souhaits kabyles. Sinon, on n’arrêtera pas de se poser des questions du genre pourquoi les iraniens préfèrent le chador contrairement aux Kabyles ?….

  2. @Baql a raison, nous ne devons pas juger les algériens selon nos propres valeurs.
    Les algériens ont été assimilés à la civilisation orientale dès l’époque turque. A l’époque déjà, ils ont oublié la notion du mot assemblée et du concept de l’auto-gouvernance qui est la base même des sociétés occidentales. C’était, pour eux, chose normale que payer l’impôt à un état un état despotique de droit divin, qui, par ailleurs est imposé et géré par mercenaires étrangers,.
    Le temps passant n’a rien arrangé; c’est même l’inverse qui s’est produit depuis, dans un contexte intérieur et international propice à toutes les bassesses, l’Algérie, de création d’essence coloniale, française, est devenue arabe et musulmane par la grâce des aboiements de Ben Badis et des ses disciples.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here