A l'initiative d'un maire kabyle : Une statue de Massinissa à Alger

8
402
statue massinissa

ALGÉRIE (Tamurt) – Il a fallu attendre plus de cinquante-cinq ans pour que l’une des plus grandes figures de Tamazgha soit réhabilitée dans la capitale algérienne. Et il a fallu qu’il y ait un kabyle à la tête d’une Assemblée populaire communale d’Alger-centre pour qu’un tel projet audacieux soit concrétisé. Il s’agit d’une grande statue à l’effigie de Massinissa.

Cette dernière sera érigée à Alger-centre à l’initiative de la mairie de cette localité et plus particulièrement du maire, Abdelhakim Bettache, un kabyle de Tizi-Ouzou, qui a été élu en 2012 maire d’Alger-centre avec une majorité absolue. Une enveloppe financière de quatre milliards de centimes a été dégagée par cette APC afin de réaliser ce projet de statue. Abdelhakim Bettache, maire d’Alger centre a, dès que cette idée avait germé, pris attache avec les responsables du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA). Les deux institutions ont arrêté tous les détails techniques inhérents à ce projet.

Au départ, il était question que la statue soit implantée en face de la Faculté centrale d’Alger (Rue Didouche Mourad) mais, suite à une réunion avec le premier ministre Abdelmalek Sellal et le wali d’Alger Abdelkader Zoukh, le choix a finalement été porté sur la place de l’ex-gare routière de Tafoura, transformée en jardin public. Ce choix permettra une meilleure visibilité de la statue puisque le jardin en question s’étale sur trois hectares et demi et il est situé dans un espace dégagé et à l’entrée d’Alger-centre. la réalisation de la statue a été confiée à des artistes de l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts d’Alger. Elle sera inaugurée officiellement en septembre 2017.

Tahar Khellaf

8 COMMENTS

  1. vas t il aussi avoir une tete de turque ou un accoutrement arabe ?? ? J’espere que pas !
    Belle initiative tanemirt

  2. Azul, gageons que cette statue soit mieux préservée que celle de notre aguellid à Khroub, où les gens y font carrément leurs besoins. Curieux tout de même que, subitement,
    le pouvoir colonialiste algérien prête une oreille devenue sourde au fil des décennies et siècles à da Lmouloud ath maâmar et Massnssen depuis que le MAK les fait trembler.
    Y a fort à parier que les citoyens algériens connaissent mieux les chansonnettes coranisées à toutes les sauces que ces illustres restés inconnus.
    Un pays tellement méprisant et maintenu dans l’ignorance primaire que même en visitant le tombeau de la Chrétienne de Juba 2 et Séléné et les ruines de Tipaza, point d’écrits ni d’explications sur ces monuments sur les lieux: il est vrai que ce ne sont que des étrangers à l’oeil des arabo-islamistes ( djaballah et nahnah ne voulaient-ils pas autoriser tamazight uniquement dans la langue divine?). Atess atess mazal l’hal !

  3. Les forces de l´insecurité du pouvoir colonial reprrime les militans indépendantistes , erigé la statut de massinissa a alger(la ville la plus moche au monde) ne changera rien du tout du sort du pays kabyle qui VEUT se libéré de la domination du joug algerien depuis que la France a inventé ce pays!

  4. Azul,

    C’est que de la poudre au yeux, plus de 50ans « nous comptons pas de la même façon », une statue lorsque que les bédouins interdisent Tameslayt Agellid Masnsen sur ses terres, notre terre Tamazgha.
    Seul Leqvayel « libre » pourront rendre un vrai hommage à leur ancêtres.
    Tadukli

  5. Le pays se fissure de partout et quelques individus tentent de colmater les brèches par-ci par-là en ressuscitant de temps en temps ces grandes figures de Tamazgha qui demeurent étrangères à une partie de la population qui les a reniées à cause de l’idéologie arabo-musulmane qui a provoqué des ravages dans les consciences au point que bcp ont une haine viscérale de leurs ancêtres. Le pouvoir algérien qui perpétue le conflit de civilisation en faveur de l’orient arabe et au détriment des ethnies amazigh dont-il est issu est en réalité coupable de parricide. Ceux qui participent à cette oeuvre de destruction du patrimoine ancestral ne se rendent sans doute pas compte qu’ils sont frappés par la malédiction. Quand ils s’en apercevront, ils ne représentent déjà plus rien.

  6. Azul .Salam .Bonjour . Eh , bien voila la preuve que la Capitale n’ est pas  » arabisée  » , comme essaye de le faire croire une certaine propagande anti- algérienne d’esprit primaire . je m’ explique , si l’ opportunité de construire une Algérie qui renoue avec son Identité amazigh en ayant intégré la pratique de L’ Islam conforme à celle de nos grands parents , de nos parents , de nos ancêtres , dans un cadre national , nord – africain comme cela s’ est passé pendant les siècles de la civilisation islamo – berbère . tant mieux , sinon , il faut aller vers une structure fédérale . voila .

  7. Azul on dit l’Algérie en général c’est un pays amazigh alors il faut installer ces toutes têtes des rois amazigh partout en Algérie voici la bonne revendications de notre histoire .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here