Tizi Ouzou : Les pharmaciens observeront une grève

0
276
Pharmacie

TIZI OUZOU (Tamurt) – Décidément, aucun conflit professionnel ou socioprofessionnel ne peut être réglé sans le recours, presque systématique, à des actions de protestation. C’est le moins que l’on puisse dire au vu du nombre de grèves, de sit-in et d’actions de blocage des routes enregistré régulièrement dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Après la marche contre Hannachi et le blocage de la RN 12 par des citoyens revendiquant un peu d’eau potable pour étancher leur soif, c’est au tour des pharmaciens d’annoncer qu’ils observeront une grève,  le 12 juillet prochain, d’une demie journée, c’est à dire de 8 heures du matin jusqu’à 13 heures. C’est la première fois que ce corps annonce l’observation d’une grève. Le débrayage en question est annoncé par le Syndicat national des pharmaciens d’officines.  Une assemblée générale des pharmaciens de Tizi-Ouzou a eu lieu avant-hier. Suite à quoi, il a été décidé d’adhérer massivement à cette action de protestation.

Les raisons de ce recours à la grève ont trait à l’échec des négociations entamées avec les caisses de la sécurité sociale (Cnas et Casnos) au sujet de l’annulation de l’article 27 du décret exécutif 09/396 de novembre 2009 relatif à la convention inhérente aux médicaments produits localement. Selon les pharmaciens en question, une telle décision pénalisera aussi bien les pharmaciens que les malades et les producteurs nationaux. D’après les protestataires, avec la mise en application du décret contesté, ce sont pas moins de 3 500 pharmacies qui seront menacées de disparition. Une conséquence qui engendrera aussi la perte de centaines de postes de travail.

Tahar Khellaf  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here