Malgré le départ de Hannachi : Le pouvoir ne va pas lâcher la JSK

1
366
Hannachi et JSK

KABYLIE (Tamurt) – Ceux qui croyaient qu’avec le départ de Mohand-Chérif Hannachi, qui a régné en véritable dictateur sur le club pendant un quart de siècle, la JSK allait enfin revenir à ses enfants, devraient vite déchanter. Et pour cause : le pouvoir algérien est décidé à ne pas lâcher la JSK qui constitue un véritable enjeu dont les décideurs ne peuvent pas s’en passer.

Si la JSK redevenait un club libre, en quelque sorte, il échapperait de fait au contrôle du pouvoir algérien et le club risquerait de se retourner contre lui. Un peu comme dans les années soixante-dix et quatre-vingt où le club était une véritable tribune pour tous les sans-voix et l’ensemble des kabyles assoiffés de liberté. Selon de nombreuses indiscrétions, le pouvoir algérien a chargé ses relais locaux pour préparer le terrain à un futur président issu directement du système. On évoque, d’ores et déjà, des noms de personnes qui pourraient remplacer Mohand Chérif Hannachi. Mais tous ont un point commun : ils sont des enfants du système. Comprendre par là qu’il s’agit de militants voire de cadres du FLN (Front de Libération nationale).

Celui dont le nom est de plus en plus évoqué concernant l’éventualité de la prise des rênes de la JSK est un cadre du FLN de longue date et richissime hommes d’affaires. C’est quelqu’un qui fuit certes les feux de la rampe mais il est de mèche avec le pouvoir algérien depuis toujours. Il est donc vraiment prématuré pour crier victoire, comme nous avons déjà eu à le souligner dans un précédent article concernant le limogeage de Hannachi. Avec le départ de Hannachi, les kabyles ont certes remporté une bataille. Mais la guerre n’est pas finie pour rendre à la JSK son lustre d’antan, sa vocation originelle et sa dignité confisquée.

Tahar Khellaf

1 COMMENT

  1. Il y’a une seule facon efficace de faire fuir raw agi lahram: si le future parsidane est un pro-boutef il faut constituer un front de boycott du stade , interdire la rentrée au stade par la force, fermer totalement et définitivement le stade de Tizi-Ouzou …aka gi miss taghat at yac wucen.tanmirt

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here