Interdit au début de l’année, Younes Adli anime une conférence à Aokas

2
230
Younes Adli à Aokas

AOKAS (Tamurt) – Après avoir été interdit d’animer une conférence à Aokas autour de la pensée kabyle, l’écrivain Younes Adli a pu, grâce à la victoire du mouvement citoyen d’Aokas sur l’administration coloniale, revenir ce samedi 23 septembre pour animer, au centre cultuel Rahmani Slimane de la localité, une conférence sur le cas de la Kabylie dans la civilisation rurale du 19e siècle.

Tout son discours était lié à l’autonomie de la Kabylie. Elle s’est imposée, de facto, dès lors que les villages ont tout le temps été gérés par les habitants via leurs comités, appelés communément Tadjemâat, où tout le monde était représenté. D’ailleurs, soulignera le conférencier, toutes les décisions con cernant la gestion du village étaient prises par consensus, en application des us et coutumes de la Kabylie et en violation des lois du colonialisme.

Younes Adli avait tenu à rendre hommage à la population d’Aokas qui a résisté à l’oppression de l’administration coloniale d’Alger qui avait tenté,  via la chef de daïra et le commissaire de police, d’interdire les activités culturelles au niveau de cette belle station balnéaire, bastion des luttes pour la culture, la démocratie et l’identité amazighe.

Amaynut      

2 COMMENTS

  1. Ma mazal cituh n_tirugza Publier.
    (Younes Adli – autonomie c’est exactement comme vos articles sur les Rifains qui demandent l’indépendance : du délire.)

    Tamurt info a fait un virage a 180 degré du combat indépendantiste Kabyle et ceci depuis le départ de son gougou.
    (si je ne fais pas parti de l’équipe, je ne defendrai plus la cause, drôle de comportement ).
    La Kabylie a de tout temps était indépendante avant 1857. Le seul statue que la Kabylie merite est celui d’une terre et d’un peuple indépendant, qui siegera comme tous les autres peuples a l’onu d’égale a égale .
    Advenant la possibilité que la Kabylie devienne autonome, je serai le premier (et demanderai a tous les indépendantistes) de voter contre cette option qui mettra la Kabylie sur une voie de garage et dangereuse pour son avenir à supposer que les générations future voudront se défaire de l’Algerie, ils ne pourront plus rien faire à cause de l’infantilisme de la Kabylosphere dont vous faites partie.
    Que l’aguellid protège le MAK-ANAVAD, son président et la Kabylie de ses a m i s , ses énnemies il s’en charge.

    Vive la Kabylie Libre Indépendante et Puissante.

    Awal D_wuzzal.

  2. Mr YOUNES ADLI historien kabyle a écrit un livre intitulé « l’Islam kabyle » à travers lequel il a retracé l’histoire du SOUFISME Kabyle qui était répondu durant le siècle dernier à travers une centaine de ZAOUÏAS, (totalement indépendantes du pouvoir temporel de l’époque, sur tous les plans).
    Le soufisme Kabyle est une continuation des traditions païennes Amazigh qui existent à ce jour a travers certains croyances mythiques telles que les « IASSASSEN  » ABUKHAM , N L’MELK …..etc…
    Afin de stopper les visées diaboliques des Janissaires d’Alger à travers la propagation du SALAFISME en Kabylie, pour justement détruire cet ISLAM Kabyle tolérant, je pense qu’il est du devoir des kabyles de ressusciter ce patrimoine religieux et l’utiliser comme rempart contre le SALAFISME. / Tamenirt à bientôt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here