L’Europe s’intéresse, économiquement, à la Kabylie

6
309
Wali et délégation européenne

BOUGIE (Tamurt) – Comme nous l’avions souligné dans ces mêmes colonnes, on dirait que le nouveau wali de Bougie semble bénéficier des largesses du régime d’Alger au point où des projets structurants gelés sont sur le point d’être débloqués et, des investisseurs étrangers commencent à s’intéresser à la région.

Mercredi après-midi, Mohamed Hattab, wali de Bougie, a reçu une délégation d’européens, composée de conseillers économiques et financiers de plusieurs chancelleries européennes venus spécialement pour négocier d’éventuels investissements dans la région. Celle-ci a été conduite par le conseiller commercial et économique près la délégation de l’union européenne en Algérie.

Le but réel de cette visite européenne en Kabylie est lié à l’étude des possibilités de conclusion de partenariats dans le cadre d’investissements, ceci dans les différents domaines. Le wali n’a fait qu’encourager cette initiative européenne sachant que le gouvernement algérien encourage l’investissement privé. Mais en réalité, avec cette mission européenne d’une dizaine de représentants de différents pays,  la Kabylie ne fait qu’augmenter ses potentialités de développement socio-économique.

Amaynut       

6 COMMENTS

  1. Oui et la population locale espère bien que des européens viennent investir en Kabylie c’est déjà mieux que rien, ça ne sert à rien de « cracher » bêtement dans sa soupe.

  2. Azul,

    Il faut saboter tous les projets colon francais/colon bedouinmusulment si ces projets nui;

    – à la Nature et à la Santé du Peuple Aqvayli « gaz de schiste, interdit en france mais un grand « leurS » intérêts pour l’appliquer au Pays Aqvayli » et j’en passe qui sait ce qu’ils ont dans leurs cartons…
    Si certains projets sont fiables, il faut que l’argent en retour soit injecté dans un vrai Avenir « écoles, hôpitaux… » et non dans les mosquées comme d’hab.

    Tadukli Taqvaylit pour une Kabylie Kabyle.

  3. L’afrique du nord et sa civilisation ancienne, dont la Kabylie est la plus representative, ne sera pas cede’e a l’obscurantisme oriental. Un projet qui va a la longue, sur plusieurs generations, que le monde occidental, a inscrit dans son agenda, a long terme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here