Le pouvoir veut exiger les caractères arabes pour l'enseignement de Tamazight

2
287

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le régime raciste d’Alger continue son massacre contre la langue kabyle. Des enseignants de Tamazight, des écoles primaires de Tizi-Ouzou, dont deux ont contacté notre rédaction, ont été sollicités par la direction de l’éducation en vue d’assurer des cours de Tamazight avec des caractères arabes à partir de l’année scolaire 2019/2020.

La direction de l’éducation de Tizi-Ouzou aurait promis des promotion à ses enseignants si jamais ils acceptent d’assurer des cours de Tamazight avec des caractères arabes. Une manœuvre qui atteste que non seulement le pouvoir Algérien refuse de généraliser l’enseignement de la langue Tamazight en Algérie mais, aussi, il veut la réduire à une langue secondaire et la massacrer même en Kabylie. Les enseignants appréhendés d’une manière officieuse par la direction de l’éducation de Tizi-Ouzou ont refusé cette offre, mais d’autres pourront l’accepter à l’avenir.

« Certains enseignants utilisent même, d’une manière délibérée, des mots en langue arabe alors qu’ils existent en langue kabyle dans l’enseignement. On est certains qu’ils ont reçu des instructions de la part de la direction de l’éducation », avertit un enseignant de Tamazight dans une école de la ville de Tizi-Ouzou.

Ravah Amokrane 

2 COMMENTS

  1. Le retour d´idéologie baathiste Arabo-musulman entraine de prendre leur vrais visage de haine et honte chez les terres des autochtones :

    http://www.kurdistan24.net/en/news/ac222fa6-3353-46b9-8abd-501dd22a1968

    Communiqué de Bouaziz Ait Chebib et Ahviv Mekdam. La Kabylie s’est soulevée comme un seul homme, pour exiger son droit à l’existence en tant que Peuple et Nation. Encore une fois, le pouvoir colonial algérien, fidèle à sa nature barbare, a réprimé les Kabyles de Tuviret

    La Fontaine de Ain El Fouara, monument emblématique de la ville de Sétif, a été vandalisée ce lundi 18 décembre 2017. … individu, vraisemblablement islamiste, debout sur cette fontaine en train de casser avec un marteau et un burin le visage et la poitrine de la statue, représentant une femme nue.

    A Ain Mlila, ville natale du héros de la guerre de libération Larbi Ben Mhidi, le buste en bronze dédié à sa mémoire a choqué les habitants de la région et les internautes qui ont lancé des appels à retirer cette statuette « humiliante ». Inauguré à l’occasion du 59e anniversaire du décès de Larbi Ben M’hidi

    Une banderole brandie, le week-end dernier, à l’occasion d’un match de championnat qui s’est joué à Ain Mlila, a irrité apparemment au plus haut point … à travers beaucoup de régions de l’Algérie, envers la cause palestinienne suite à la décision de Trump de reconnaitre El Qods comme capitale d’Israë

  2. On ne veut plus de votre langue arabe même à dose homéopathique. Une allergie génétique à l’envahisseur le plus détestable de l’univers .Nous n’oublions jamais le mal que vous avez fait ; pas d’écriiture spaghetti chez nous.
    Ce plan machiavélique n’est pas anodin et Les « professeurs Kabyles » acceptant de faire le jeu des arabistes manipulateurs par l’enseignement du Kabyle en arabe se rendront COUPABLES DU DELIT DE HAUTE TRAHISON ,devant ,LE TRIBUNAL DE L’HISTOIRE DE NOTRE PEUPLE .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here