2018, le moment est venu pour la Kabylie de se séparer de l’Algérie

18

KABYLIE (Tamurt) – Le peuple kabyle est plus que jamais appelé à se mobiliser et surtout à s’unir autour de son combat de libération. C’est le moment pour ce beau et magnifique pays de briser les chaînes du colonialisme et de retrouver sa souveraineté perdue depuis 1871.

De nos jours, tout est possible. Le régime Algérien est plus que jamais vulnérable. Un petit mouvement de protestation pourra basculer la Kabylie vers son indépendance. Il faut juste aux kabyles de saisir leur opportunité. Le colonialisme n’est pas éternel. Le MAK et l’URK sont une chance pour la Kabylie de se préparer à toute éventualité. Un peuple, comme celui de la Kabylie, qui a fait plier seul les Français en 1962, peut aussi rééditer cet exploit devant un régime aussi faible sur tous les plans comme celui d’Alger. L’année 2018 sera encore dure pour le peuple kabyle, mais il ne doit pas lâcher prise. Le sentiment de nationalisme kabyle s’est propagée à travers tout le pays et touche toutes les franges de la société.

Les indépendantiste ont gagné aussi la bataille de la crédibilité. Il reste aux kabyles de continuer leur chemin vers la libération finale. Ce n’est pas un peuple qui enfante des “Abou Marteau” qui continuera quand même à dominer un peuple qui enfante des hommes comme Mouloud Mammeri, Matoub Lounès, pour ne citer que ceux-là?

Ravah Amokrane pour Tamurt 

18 COMMENTS

    • Que tu sois d’accord ou pas, tu ne changes rien. Tu es un miserable et une quantite negligeabe qui ne produira pas d’echo. Quant a ces Kabyles que tu pretends connaitre, ils sont devenus comme toi a force de te frequenter. Ils ont fini par perdre leur dignite et de ce fait par courber l’echine ,a force de cotoyer ou de servir les bouararas (Arabes) de ton espece, cretin. Tu n’es pas Kabyle. Alors, je te conseille d’abord de corriger ton Francais pour que les gens puissent comprendre tes messages, et ensuite d’aller les poster sur les journaux Ennahar et Echourouk dont les jounalistes et lecteurs tout comme toi, idiots qu’ils sont, ne pourront pas deceler tes fautes de Francais. Tres franchement, la langue de Voltaire passe de mauvais moments avec toi. Merci monsieur Ravah Amokrane, je vous tire chapeau. C’est un excellent article.

      • On Insulte pas ..Mais moi je suis un un Vrais Amazir et je te dit Je Suis ALGÉRIEN… BERBÈRE… RÉPUBLICAIN … DÉMOCRATE. Et LIBRE …de penser…. avoir une principauté comme Monaco ….NON… Je Préfère une Grande Nation ALGÉRIENNE .. avec des RÉGIONS Républicaines …

        • Ya si Zenaty, sache que le niveau de vie des habitants de cette minuscule Principaute de Monaco dont vous parlez est dix fois superieur a celui des habitants de cette grande nation Algerienne que vous aimez et et vantez tant. A cote du pays Monegasque, Je voudrais aussi citer l’exemple des pays du Benelux: Belgique, Luxembourg et Hollande sans oublier Israel que vous detestez tant, et qui sont tous des petits pays dont l’ere est egale ou inferieure a celle de la Kabylie. En conclusion, je dirai que ce n’est pas la superficie qui fait la grandeur d’un pays mais plutot les hommes qui la font. Si les Algeriens aimaient leur si grand pays, pourquoi alors ils le fuient, et vont dans ces petits pays ? Meditez cela, et vous verrez que je suis dans la logique des choses, et non dans le delire.

      • T’as perdu toute credibilite en insultant un point valide et en attaquant a son ortho. Repond avec intelligence – n’attaque pas la personne.

  1. juste pour noter une precision ,on ne parle pas de nationalisme kabyle mais bel et bien de patriotes , comme la liberation des etat unis d ameriques a etait realise par dea patriotes …

  2. Les kabyles ont essayé la stratégie “d’accouplement” avec l’Algérie, celle-ci a échoué lamentablement quand le sang des kabyles a coulé en 2001 devant l’indifférence des algériens plus prompts à se mobiliser pour les lointains palestiniens que leurs voisins kabyles.Le printemps noir de 2001 a sonné le glas d”une Kabylie algérienne.L’Etat algérien auquel certains kabyles continuent à croire est le bourreau de notre identité,notre langue et notre culture.La séparation est un droit et un devoir pour tout kabyle libre et conscient du danger mortel que représente cet Etat despotique et anti-amazigh, pour l’existence de la personnalité kabyle.le statu quo est suicidaire pour nous.

  3. Vous êtes bien prétentieux en affirmant que seul le peuple kabyle a fait plier les français en 1962.

    • Innas, toi l’erudit et l’illumine qui a etudie l’histoire d’Algerie a l’ecole Neo-FLN, Arabo-Baathiste, si tu nous prouve que les Kabyles n’ etaient pas les seuls a avoir affronter et faire plier les Massu, Bigeard et autres, et a les obliger a accepter l’independance de l’Algerie, nous deviendrons alors tous tes disciples. Sache que les troupes d’elite de l’armee Francaises (11eme choc, legion etrangere ont ete engages en Kabylie et non “fi deshra n’taek”, sache aussi bien que presque tous les combatants kabyles de la guerre d’Algerie ont tous ete tues par ces troupes d’elite qu’ils avaient eu a affronter sur les champs de bataille, et non pas par des policiers ou des gardes champetres comme ce fut le cas dans le reste de l’algerie pour l’infine petit nombre d’individus qui se sont souleves/

    • Vous êtes bien prétentieux en mettant en doute la participation massive et décisive de la Kabylie dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie.Malheureusement l’Algérie “arabe’ a pris la relève de l’Algérie “française”.
      Akken i as yenna Mûhya: TEFFEGH FRANSA, TKECEM-D LEZZAYER !

    • Y a Nadir tu n’a pas lu le Doustour algérien qui dit que l’Algérie “est une terre arabe ? C’est l’Algérie qui rejette les kabyles en les privant de leurs droits naturels.Les kabyles ont essayé en vain depuis 1963 de transformer et d’arrimer l’Algérie vers la démocratie et la modernité.Nous avons échoué à démocratiser l’Algérie en raison de la non adhésion massive des algériens qui rejettent tout ce qui vient des kabyles.Les algériens ont opté pour un projet de société diamétralement opposé à celui des kabyles en votant massivement en 1991 pour le FIS (un grand parti démocrate! !)

  4. asafu N’tleli, je peux te retourner la question à Toi le grand savant de l’histoire de l’Algérie,donne nous des preuves que le reste de notre pays est resté les bras croisés pendant que les braves kabyles combattaient seuls les troupes françaises. Tes écrits n’ont ne sont que de la propagande malsaine, les événements qui ont eu lieu de la période du déclenchement de l’insurrection à 1962 date de l’indépendance ont fait de nombreuses victimes parmi des combattants d’autres régions du pays que tu ne manques jamais de mépriser. Je confirme ce que j’ai écris auparavant, je déteste l’arrogance,et je ne suis ni fln ni arabo ni islamiste, tu as la fâcheuse habitude d’insulter les gens qui ne te suivent pas dans ton raisonnement en décrétant que ceux-ci ne sont pas des véritables kabyles, ce qui est complètement débile.

  5. Nous Algerien sommes Arabes Arabes et Arabes pour l eternite . Avec quelques particularite regionales ( folklore amazigh, patoi berbere appeller aussi parler kabyles ou sonorites emisent par les Arabes des montagnes del la jurjurha…) bref tous les Algeriens dignentde ce nom ce reconnaissent enfant du Grand chevalier Ibn Okba nafi.

  6. Je suis très curieux de connaître les limites géographiques de cette Kabylie tant rêvée et qu’on m’informe aussi sur ce que vont devenir tous ceux qui ne sont pas Kabyles et vivent dans cette région, d’autre part que faire de ces Algeriens Kabyles résidents sur des terres non Kabyles. Il ne doit échapper à tout un chacun que si fracture il y’aura nous seront confrontés à des drames sociaux épouvantables qui pourront être généres par la dislocation des familles issues de mariages mixtes Kabyle-non Kabyles ainsi qu’a d’autres drames qui demeurent pour le moment imprévisibles.

    • En personnes civilisées chacun des deux pays devraitt sauvegarder les intérêts des uns et des autres, comme ce qui s’est passé en 1962 lorsque la France est partie. Les citoyens auront le loisir de choisir, s’ils veulent rester Algériens ou réintégrer la nationalité de leur mère patrie la Kabylie. Ils doivent pour cela, manifester leurs volonté dans une durée d’un an par exemple. Ceux qui s’établiront d’un côté ou d’un autre et qui ne veulent pas choisir seront considérés comme résident de l’autre Etat avec bien sûr sauvegarde de leurs droits à la retraite et autres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − 3 =