Suite à ses déclarations contre tamazight, Malika Matoub réplique à Naima Salhi

5
665
Malika Matoub
Malika Matoub

KABYLIE (Tamurt) – Les réactions aux déclarations racistes et assumées pleinement par Naima Salhi (députée et présidente d’un petit parti politique) se succèdent et se ressemblent. Après le chanteur kabyle Mohamed Allaoua et après Mustapha Mazouzi, journaliste et ancien animateur du mouvement citoyen de 2001, c’est au tour de Malika Matoub de signer sa réaction sur cette question qui fait encore couler beaucoup d’encre et de salive.

Malika Matoub a d’abord lancé un défi à Naima Salhi de venir sur un plateau de télévision pour un débat ouvert avec elle sur la même question. Malika Matoub s’est même dite prête à un débat en langue arabe pour damer le pion à Naima Salhi dans sa propre langue. Malika Matoub a usé de termes très virulents pour s’en prendre à Naima Salhi. Celle-ci avait déclaré, pour rappel,  que si sa fille venait à apprendre la langue tamazight, elle l’égorgerait. Aucune réaction officielle ni sanction  n’ont été enregistrées suite au grave dérapage de Naima Salhi après ses déclarations racistes et incendiaires qui visent, non seulement tout le peuple kabyle d’Algérie, mais aussi tous les autres peuples berbères d’Algérie à l’instar des Chaoui, les Mozabites, les Chnenouis, les Targuis, les Zenatas et ceux des autres pays amazighophones comme le Maroc…

Naima Salhi est toujours députée et continue de s’exprimer librement sur les plateaux de télévision comme si de rien n’était. En plus des déclarations de Naima Salhi, le tristement célèbre anti-kabyle, Othmane Saadi, vient d’ajouter de l’eau au moulin de Naima Salhi, en l’applaudissant pour avoir tenu des propos xénophobes contre la langue tamazight, contre les Kabyles et contre les Amazighs du monde entier.

Tarik Haddouche

5 COMMENTS

  1. Ce type de discours primaire anti-kabyle ne fait que confirmer que l’Algérie n’est pas une nation mais un Etat artificiel et archaïque avec au moins deux peuples différents,les kabyles et les arabes.La coexistence entre les deux peuples que tout sépare est impossible.Cette haine irrationnelle du kabyle ne date d’aujourd’hui, elle est permanente et constante et elle conforte les kabyles libres qui plaident pour la séparation à l’amiable avec l’Etat algérien « terre arabe » qui est aux antipodes des aspirations kabyles.La seule solution c’est celle de deux Etats,l’un kabyle l’autre algérien.La cohabitation et le statu quo sont suicidaires pour nous.

  2. Chere Mme, si vous allez utilser la langue arabe vous aurez juste fait ce qu’ils veulent: vous faire parler arabe. Ils savent que vous avez raison dans le fond, mais leur interet c’est vaincre sur le plan de la forme. Cessez de chercher la verité là où vous ne la trouverez pas. L’Etat arabe dont cette islamiste est agent veut juste gagner du temps et votre potentielle presance sur le plateau TV parlant arabe sera juste comme les defilés des partis dites kabyles qui siegent au parloir arabe d’alger, eux aussi parlent arabe. Morale, on ne peut pas adhèrer à l’imperatif d’un oppresseur- dans ce cas l’Etat arabe qui nous impose l’arabe- et croire egratigner de son pouvoir, tout en l’elevant.

  3. Azul,

    Elles me font penser à 2 sœurs jumelles.
    Depuis quand s’intéresse t’elle à Tamazight.
    Les marionnettes sont sur la place, pauvre kds.

  4. Cette pauvre et minable marionnette est instrumentalisée par un clan qui s’oppose toujours à l’officialisation de Tamazight, mais il faut qu’ils sachent ces gens là que l’heure de vérité est arrivée et qu’ils sont en train de vivre les dernières heures de leur ignorance de l’histoire du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here