Même Ali Heddad a répondu à Naïma Salhi

5
1546
Ali Haddad
Ali Haddad

ALGÉRIE (Tamurt) – Répondre aux insultes de Naïma Salhi est devenu un sport national en Algérie. Actionnée par le pouvoir pour dénigrer les Kabyles, se sont les hommes du pouvoir qui se sont empressés de lui répondre. La thèse selon laquelle le régime crée des fausses politiques pour oublier les vrais problèmes, comme la maladie de Bouteflika, se confirme de plus en plus.

Après Ould Abbès, le patron du FLN, qui a répondu à Naïma Salhi, c’est à Ali Heddad de lui répondre à son tour. Le patron des patrons a consenti d’énormes efforts pour relier quelques phrases, mais comme d’habitude, pas facile de décrépiter ses mots, mais on peut comprendre que Heddad reproche à Naïma Salhi de toucher à l’unité nationale, « contrairement à Bouteflika qui a reconnu Yennayer comme une fête nationale pour consolider l’unité des Algériens ». Par ailleurs, une bonne partie des intellectuels Kabyles ont préféré ne pas répondre à cette dame islamiste que le régime algérien utilise comme une marionnette.

Ravah Amokrane

5 COMMENTS

  1. On a pas à devoir nous arabiser ni devoir devenir islamiques pour etre citoyen. bouteflika peut penser ce qu’il veut mais ne peut créer un peuple par decret.

      • La constituition est le fait des peuples, les Etats peuvent tenter de se superposer, mais comme le montre la Kabylie, ni boumediene le dictateur ni l’islamisme le mercenaire du pouvoir ne sont venus à bout. Un peuple vivace est indomptable.
        La Kabylie sait qu’elle ne sera jamais esclave, ni par la force ni par la ruse, comme l’insinue la constituitionette et la mystification de son triptyque maléfique.

  2. Un autre commis sans talent…
    s’il a pris la parole c’est uniquement pour défendre l’indivisibilité de l’Algérie. Donc comprendre qu’à travers le Prétexte de Naima ,il faut descendre les souverainistes. sinon pourquoi parler indivision mais répondre aux propos de NAïMA qui étaient sur la langue TAMAZIGHT /KABYLE.
    Ce kds serviteurs criminels et voleurs n’a fait que son travail de larbin du pouvoir.
    Qu’il se la ferme et bouffe comme tous les bouffons.

  3. Cette montgolfière et ce « quatre sisons » sont chacun, à sa façon, des larbins du pouvoir. Il n’y a que les vrais Kabyles que de tels dérapages programmés offensent. Ne nous abaissons pas à leur niveau, mais agissons à l’unissons pour définir un projet progressiste et d’émancipation à même de nous sortir de ce marasme idéologique ayant pour but final l’assimilation des Amazighs grâce à l’arabisation, renforcée par une pratique religieuse rigoriste et d’endoctrinement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here