Mohamed Assid: « L’islam est la cause du sous-développement des Arabes »

10
27989
Ahmed Assid
Ahmed Assid

ALGERIE (Tamurt) – Intellectuel marocain, Mouhamed Assid, n’a pas mâché ses mots pour affirmer que la religion musulmane est la cause du sous-développement des Arabes.  Dans une conférence, il a affirmé avec argument que les pays arabes sont victimes de leur religion. « Les musulmans considèrent que l’Islam c’est l’Etat est c’est la principale cause de leur sous-développement et n’arrivent pas à s’en sortir », dira Mouhamed Assid.

« Depuis le premier siècle, chaque opposant politique est vite éliminé sous le motif que c’est un individu qui s’oppose à l’islam. Les Arabes confondent toujours religion et politique et à ce jour ils n’ont pas pu surpasser cette étape. Donc ils ne peuvent pas évoluer », dira Mr Assid. Ces déclarations ont biensûr suscité une vive polémique au Maroc et au niveau de plusieurs pays musulmans.

Par contre, les déclarations de ce chercheur universitaire ont trouvé un écho favorable au sein d’une bonne partie de la société marocaine. Même des musulmans pratiquants ont soutenu sa réflexion et la considèrent juste et pertinente. Mouhamed Assid est connu pour sa pédagogie et son intelligence. Dans ses discours critiques envers la religion, il évite l’insulte et le dénigrement de la religion. Il fait souvent la différence entre la religion et les pratiquants. Il juge ces dernier mais pas la religion.

Ravah Amokrane

10 COMMENTS

  1. Faire les différences dans le respect ! A méditer ! Egalement et surtout pour les cent nonante millions qui ne voient leur religion que dans la violence ! Sur le milliards neuf cent millions de musulmans dans le monde !

  2. Pourquoi le Singapour qui est aussi Musulman a reussi? Je dirais le probleme se trouve d’abord dans le leadership. Le bon leader comme le bon pasteur mene ses brebis dans le bon paturage ou se trouve du lait et du miel a profusion.

    • Dans un Monde idéal … il serait bon que les individus libres qui composent une société démocratique n’aient plus besoin de « pasteur » …

  3. @Jean charles, « du lait et du miel », comme à « djenet el fardaws » par exemple, avec 70 hueriez qui attendent tes désirs.

  4. Il y a bémol, l’islam en quoi serait-il responsable de sous-développement des pays musulmans? Non, n’exagérons pas, alors qu’allons-nous dire des chrétiens évangélistes aux USA, des bouddhistes en Inde,… ? Si il faut attaquer de front une religion, alors il faut le faire avec les autres religions aussi.

  5. Ce Monsieur est loin d’être un intellectuel. C’est juste un agitateur qui excite les foules et folklorise la culture Amazigh. Il s’est trouvé un fond de commerce pour justifier son salaire de 6000 € à l’IRCAM. Les vrais intellectuels Amazigh ne passent leur temps à faire les poubelles et à dire n’importe quoi.

  6. Azul . Bonjour . e n’est pas L’Islam qu’il faut accuser ou incriminer , c’est l’esprit tribal et féodal arabe qui l’a infesté dès la mort du prophète dont le premier calife a été le plus grand criminel . c’est une religion qui respecte la Liberté de Conscience , ce qui signifie que l’individu est libre de croire ou de ne pas croire . vous n’avez qu’ à lire le génie de la civilisation musulmane Ibn Khaldoun qui a osé écrire dès le 12 ième siècle que là où la culture arabe prend souche , il ne règne que le désordre et même l’herbe ne germe pas . le saint Qoran en parle de cet état d’esprit de propension à détruire et à ne rien construire sur le plan civilisationnel de ce peuple .

  7. Ahmed Assid porte un regard lucide et global et surtout critique sur la sociologui du monde musulman, mais surtout sur la religion musulmane, qui est , en toute évidence, une source de l’enfermement et de l’immuabilité des musulmans, il suffit de lire le coran et la sunnah pour se rendre compte du degré du malaise et l’inadaptabilite de ce dogme ( comme toutes les religions d’ailleurs) sur le caractère dynamique des sociétés humaines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here