Salima Ghezali officiellement exclue du FFS

0
588
Salima Ghezali
Salima Ghezali

KABYLIE (Tamurt) – L’une des figures de proue et l’une des dirigeantes les plus compétentes, voire brillantes, du Front des Forces Socialistes-FFS, Salima Ghezali, a été exclue officiellement et définitivement du parti pour avoir écrit un article où elle s’en est prise courageusement à Ahmed-Gaid Salah, le chef de l’Armée Populaire Nationale Algérienne-ANP.

Quelle lecture faire d’une telle décision absurde prise par les dirigeants du FFS à l’encontre de celle qui faisait la fierté du parti il y a à peine quelque temps ? Le FFS a-t-il décidé de se débarrasser de toute sa crème ? Tout porte à le croire puisque le même sort attend encore une autre personnalité fort connue et influente de la même formation politique, à savoir Chafai Bouiche. Ce dernier risque également d’être éjecté du parti d’un moment à l’autre.

Pour rappel, Salima Ghezali, également journaliste professionnelle et confirmée, qui n’exerce pas depuis un certain temps, a écrit récemment un article, en guise de contribution, dans un journal électronique. C’était le 13 août 2018 et dans l’article « incriminé », Salima Ghezali a osé s’adresser au Général de corps d’armée Ahmed-Gaid Salah en lui « reprochant » de soutenir le système politique qui dirige l’Algérie. Comme prévu, juste après la prononciation de la décision de l’exclusion de Salima Ghezali, cette dernière a réagi en s’en prenant à la direction du FFS à laquelle elle reproche de ne savoir désormais ne rien faire d’autre que de traduire les militants du parti devant la commission de discipline. Toutefois, Salima Ghezali a reconnu que la direction du FFS a toute la latitude et les prérogatives pour prendre les décisions qu’elle veut dont celle de son exclusion.

Notons que suite à la décision prise d’éconduire la cadre du FFS Salima Ghezali et en guise d’expression de son mécontentement et de son refus catégorique de cautionner une telle manière de gérer les dossiers des militants les plus dévoués au FFS, Ahmed Sili, président de la commission de médiation et de règlement des conflits du plus vieux parti d’opposition, a décidé de se retirer du FFS en déposant sa démission.

Tahar Khellaf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here