Les Kabyles musulmans préparent le Ramadhan malgré le confinement

11
1936
Face à la pandémie, les Kabyles se prennent en charge
Face à la pandémie, les Kabyles se prennent en charge

KABYLIE (TAMURT) – Le mois sacré pour la communauté musulmane se présente cette année en Kabylie dans une conjoncture inédite, marquée par une pandémie sans précédent qui est loin d’être terminée.

Le premier jour du jeûne est prévu pour ce 24 avril. En dépit des règles du confinement, les musulmans kabyles préparent ce mois à leur manière. Ils se contentent du strict minimum, afin d’entamer ce mois dans les meilleures conditions possibles. « La meilleure façon de réussir ce mois sacré est de venir en aide aux familles nécessiteuses. De ce fait, un groupe de fidèles, a décidé d’offrir des denrées alimentaires aux familles pauvres, même si nous aussi on n’est pas nantis », nous déclare Hassen, jeune musulman rencontré au chef-lieu de la commune d’At Douala. Malgré les difficultés liées à la règle du confinement, les comités de villages qui gèrent la situation en Kabylie se mettent de la partie pour faciliter la tâche aux jeûneurs, surtout les approvisionner en denrées alimentaires de première nécessité en quantité suffisante.

Pour les restaurants du cœur qui ouvre durant le mois de ramadan, nombreux ceux qui ont décidé de préparer cette année des plats à livrer à domicile aux nécessiteux. La tâche n’est pas facile. Toutefois, il est utile de signaler que les musulmans kabyles agissent en général de manière autonome, alors que les associations dites religieuses ont brillé par leur absence depuis le début de la crise sanitaire.

Au contraire, les non-jeûneurs sont plus soucieux de la situation des jeûneurs en Kabylie que les mosquées et les associations religieuses.

Nadir S.

11 COMMENTS

  1. Je trouve que le titre de l’article est vraiment inapproprié, pourquoi il ya des Kabyles musulmans et les non musulmans. Ils sont comme la majorité des algériens point barre.
    Eviter svp d’offusquer les gens.

  2. Diya ,a mon sens la religion ça se transmet par la croyance,pas par hérédité,du moment qu’il n’ya pas de liberté de culte et de liberté tout cout au risque de vous offusquer encore une fois,c’est des gens comme vous, qui empêche le changement vers la liberté. ..

  3. Daya, moi je ne suis pas musulmane, mes enfants et tout mes amies et amis.
    Il y a des chrétiens et même des Juifs.
    On a aussi le droit d’être boulistes et même scientologistes.
    Toutes les sectes se valent, il faut juste choisir son gourou.
    Moi je n’ai aucun gourou donc sans religion.

    Je combattrais Mihaled s’il était vivant, ce bandit de saoulouke, diable de l’humanité.

    Bon ramadan pour les mazos lol

  4. En effet la religion est un fait personnel. Élever ces pratiques à marqueur sociétal est l’ antichambre de l’ uniformisation du régime dictatorial arabe qui veut rendre déterminant le fait islamique en kabylie. Un fascisme subtile qu’il faut rompre, ou c’c’est la spiritualité, alors cela est une liberté ou bien un poussoir vers l’ islamisme populaire qui soutient l’ islamisme d’État et la dictature. En terme sociologique rien n’ est neutre!

  5. @Daya
    En quoi cela offusquerait qui que ce soit sauf les gens qui ont des arrieres pensees comme toi, comme par example croire que tous les Kabyles suivent la tradition religieuse des Koreishites d’Arabie.
    La d’ou je viens mis apart les vieux , personne ne fait votre careme completement absurde en 2020.

  6. @daya
    Quest ce que c’est ce commentaire intolérant !
    Le titre de l’article précise seulement qu’il y a des kabyles musulmans qui ce préparent pour le ramadan, mais il y a aussi beaucoup de kabyles athés et des chrétiens qui ne feront pas le ramadan en kabylie donc si cela vous gêne fermer les yeux, bouchez vous les oreilles et laisser les gens libre de vivre leur vie comme ils l’entendent.

  7. Bon Ramadan à tous les Kabyles musulmans du monde entier, puisse Dieu leur agréer leur jeûne et leurs prières en ce mois béni.
    P.S: Qui est tolérant vous? Ou bien moi, je vous laisse le loisir de réfléchir à votre guise…Tanmirt.

  8. S’il y’a la liberté de culte,les masques tomberont et l’hypocrisie ne survivra pas sans masque, car l’hipocrite il s’en fou de la foi,i il adore le flou,donc le problème n’est pas entre le croyant le vrai et l’athé car les deux ne sont pas masqués et ils ne cultivent le mensonge les deux te disent en face sa vérité à laquelle ils croient.l’hipocrite peux être croyant et Athè ,et cela nuit beaucoup à la vérité du croyant et de l’athé,comme on dit quand c’est flou y’a un loup, si on obligent les gens à jeûner de force en fermant les restaurants. .etc ce n’est pas pour la foi, mais pour embrigader la société afin d’alimenter leur dictature ,et c’est la même politique qu’ils font avec le coronavirus c’est presque une bénédiction.

  9. @ali – amokrane
    La tolérance ce n’est pas de faire croire que tous les kabyles sont musulmans et rien d’autre…
    Nous sommes historiquement laïque et jurons par « jaama liman » (au nom de toutes les religions).
    Libre à vous de pratiquer ou non une religion mais c’est une affaire privée, ne faite pas comme les banous hillal qui n’accepte aucune autre croyance que la leur., aucune autre langue que la leur ect…
    Dans ma famille certains font le ramadan d’autre non, mais tous ce passe très bien entre nous Cômme en kabylie à une époque, avant que le pouvoir n’installe des arabes en kabylie et Construise des milliers de mosquées au lieu d’hôpitaux digne, de centres de recherche dont on aurait grandement besoin en ces temps de pandémie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here