Réponse au journaliste Y. Benzatat qui méprise les Kabyles

14
9964
Y. Benzatat
Y. Benzatat

ALGERIE (TAMURT) – En ces jours de commémoration du 20 avril (Printemps de 1980 de 2001, les Kabyles et les amazighs en général attendaient des « frères» arabophones algériens un soutien et un partage dans ces moments de recueillement à la mémoire des martyres tombés aussi pour les libertés et les droits de tous les Algérien. Mais ils découvrent complètement l’inverse.

Dans de longues diatribes, sur sa page Facebook et sur Mediapart (Algérie), les articles de Ben Zatat débordent de haine, de mensonges, de mépris et de contre-vérités. Dans l’un d’entre eux, il commence par un gros mensonge « Dans leur entêtement à vouloir imprimer une identité exclusivement amazighe aux Algériens, les berbéristes excluent des populations entières d’un héritage commun qui est cette Algérie d’aujourd’hui, … Ils doivent se rendre à l’évidence que l’Algérie a cessé d’être exclusivement amazighe depuis que les premiers comptoirs phéniciens se sont établis sur nos côtes ». Faut-il lui rappeler que les berbéristes n’ont jamais voulu imposer une identité exclusivement amazigh, mais ils se sont défendu contre le projet exclusivement arabo-islamiste appliqué par le pouvoir depuis 1962. Cette lutte pour la reconnaissance d’un minimum de droit culturel a été obtenue au prix de nombreuses vies, d’emprisonnements, de tortures et mutilés à vie. Il a oublié que le FFS, le RCD, le MAK (version autonomiste) ont défendu le projet d’une Algérie plurielle avec les systèmes de fédérations, de régionalisation ou d’autonomie des régions, ce qui a permis à différents peuples de vivre ensemble dans la paix et la prospérité comme en Suisse, Hollande, Allemagne, Canada, etc. Apparemment, ce journaliste a oublié ces propositions, ou bien ils les rejettent, car elles permettraient aux amazighs d’exister officiellement.

Le comble, pour inverser la situation, il essaie de faire passer les Arabes pour victimes opprimés par les Amazighs alors que c’est les Amazigh qui sont assassinés emprisonnés, mutilés depuis 1962, il écrit : « Les berbéristes doivent savoir qu’ils ne sont pas seuls sur le sol algérien. »

Puis il rajoute plus loin « Le danger que laisse présager la revendication berbériste, à ne reconnaître à l’identité algérienne que celle amazighe, risque à terme de mener vers les travers des idéologies d’extrême droite, qui prônent le droit au sang au détriment du droit au sol, pour exclure de la qualité de citoyens à part entière ceux qui ne répondent pas à cette injonction » La culture et la langue amazigh qui ne sont pas encore admises au même titre que la culture et la langue arabe lui font peur. Il les discrédite avant même leur reconnaissance.
C’est devant le refus catégorique du pouvoir et des tenants de l’idéologie arabo islamiste d’accepter le multiculturalisme en Algérie que la Kabylie a changé profondément son paysage politique. Les mouvements indépendantistes occupent désormais le terrain et dépassent les partis traditionnels algérianistes, agréés par le pouvoir arabe algérien qui est considéré maintenant comme colonial et impérialistes sur le territoire kabyle.
Le MAK mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a évolué depuis 2015 vers le MAK version indépendantiste (autodétermination), on note aussi la création de l’URK, Union pour la République Kabyle, mouvement né (indépendantiste) et le RPK rassemblement pour la Kabylie (autonomiste).
Sa consœur, la directrice du journal el Fedjr, a elle aussi attaqué la fondation Zidane, la société Soumam et Cevital en les traitant de racistes et de séparatistes pour avoir aidé en matériel médical les hôpitaux kabyles dans la lutte contre le covid-19, au lieu d’inciter les milliardaires arabes algérien plus nombreux qu’en Kabylie à faire de même pour les hôpitaux de leurs villes.

L’idéologie arabo-islamiste développée par le pouvoir impose aux arabophones algériens comme Ben Zatat la haine et le rejet des autres langues et cultures même au prix de l’éclatement de l’Algérie. On déduit très bien que leur priorité n’est pas de construire et de développer l’Algérie, mais plutôt d’arabiser les Berbères et de combattre tous ceux qui refusent de se soumettre à leur idéologie.

Yuva Dahdah, Secrétariat de l’URK

14 COMMENTS

  1. La meilleure réponse pour ce minable est de faire un virement bancaire pour L’URK, un autre pour le MAK et un autre pour l’Aza Rouge ! Ainsi il va se noyer dans sa rage … et on bâtira NOTRE REPUBLIQUE LIBRE ET INDEPENDANTE et vous verrez il viendra demander un visas … humanitaire pour fuire … ses SEMBLABLES !!!

  2. Je n’ai pas à m’arabiser pour etre citoyen. Jusqu’aux années 80 partout en Algérie il y avait des patois Amazighs. Cette arabetisation misérable se fond comme neige au soleil.
    En 2010 suite à un match de foot au caire il y eut le massacre de supporters algériens, s’en est suivie une diatribe révélatrice. Sur un plateau TV des intellectuels égyptiens soutenaient que l’Algérie n’était en rien arabe. ben bella madani qui étaient d’habitude bavards n’avaient pas soufflé un mot en défense de leur prétendue arabité. Les memes qui aujourd’hui continuent de vouloir nous l’imposer. Morale, ce ne sont pas les journalistes qui sont juste des fonctionnaires du régime. Mais bien la caste au pouvoir, souvent des KDS qui soufflent le verbe, il y a à défendre le fait accompli: les sous ramassés nécessitent d’une protection contre la conquista de la citoyenneté qui en Kabylie est une nécessité et donc la contagion fait peur. Alors que l’apprentis arabe algérien est refoulé du dossier Lybien par les monarchies arabes la nomenclature persiste dans l’arabisme. Décidemment l’esclavage est une deuxième nature pour les assimilés.

  3. Ces derniers temps , an assiste à une proliférations d’individus , véhiculant des messages de haine en se servant d’idéologies à caractères raciste et totalitaire de certains régimes; Aucun respect du droit international , voté à l’unanimité à l’ONU, à savoir la déclaration des droits des peuples autochtones; çà rappelle la propagande du régime Nazis, qui a interdit la parution des journaux d’avis contraires et qui a introduit le magazine « SIGNAL » comme vecteur de propagande!! Cependant , nous sommes pas au temps de Joseph GOEBBELS!!!!!!

  4. Depuis 62 la langue arabe a fait l’objet de toutes les attentions et faveurs du régime Boumediéniste et de ses successeurs .Quant à elle la langue berbère a été mise à l’index et ses protagonistes étaient et sont toujours victimes de répression voire d’assassinats . Ce monsieur nous accuse de faire ce que son régime bien aimé n’a cessé de faire subir aux nôtres , car pour lui c’est un crime de lèse majesté que de réclamer la reconnaissance de notre culture . Ce réflexe de conservation revient pour lui à choquer son petit univers uniformisé. Accuser les autres de ses propres travers pour se dédouaner , la spécialité des takiatistes arabistes. Qui peut encore tomber dans ce panneau, à part évidemment les pauvres formatés . S’ils n’avaient accaparé toutes les richesses , toutes les chaînes de télé, les médias lourds , l’école les mosquées muées en chevaux de Troie de l’arabisation ,ce système disparaîtrait comme il est venu . Depuis 14 siècles ils nous imposent une langue qu’ils protègent grâce à l’Islam en désignant tous ceux qui sont contre l’ arabisation comme ennemi de l’islam ; espérant retourner par tous les moyens en leur disposition le maximum d’ autochtones qui en devenant musulmans se retourneront contre ceux de leur ethnie qui refusent l’assimilation . Une technique qu a réussi un moment mais qui ne fonctionne plus et qui ne fait que créer des conflits dans la population . Diviser pour mieux régner telle a toujours été la devise des colonialistes et de leurs sbires et elle est apparemment plus que jamais d’actualité. .

  5. Takvailit inu ne permet a aucune version de l’arabo-islamisme de rentre chez moi. Les Arabo-islamistes ont colonises beaucoup de pays et se sont aussi permit historiquement de prendre des esclaves de l’Afrique Noire et de l’Afrique du Nord. du point de vu mal , Ils ont fait pire que les Francais et autres colonisateurs. Au moins les Francais nous ont laisses une infrastrucutre moderne dans le pays, les Arabo-islamistes ne savent construire que des mosquees. Quand a ce Ben Zatat , c’est le descendant de colonisateur qui est veut se faire passer pour un colonise. Qu’il passes a la tele pour debattre une leader de l’URK ou autre parti Kabyle qui se respecte et on verras. Chiche.

  6. la majorité des Algériens, ne voudra jamais d’une dimension berbère. Je vis avec des arabophones, membres de ma famille (par alliance) Ils n’en veulent pas et n’en voudront jamais.
    Oui, en Algérie il y’a des arabes, l’histoire le prouve. Des familles entières sont venues du moyen orient ou d’arabie, elles sont aujourd’hui bien de chez nous, mais ne veulent pas de nous.
    Seuls les Kabyles continuent à croire que tous les algériens sont amaziYs.
    Nous devons sérieusement réfléchir, puis prendre des décisions historiques, et e cesser de nous lamenter, ça devient fatiguant..

  7. Ce benzatat une pourriture notoire dirigé par sa haine, le mensonge, la falsification et le dé&nialisme. Qu’ il retourne chez sa race en arabie !!!

  8. Dans les années 90, un de mes amis s’est rendu à l’APC de Ain Temouchent pour inscrire son fils nouveau-né au service d’état civil La préposée lui demanda comment il voulait dénommer son garçon, il lui répondit:
    Massinissa. Elle lui rétorqua qu’elle ne va jamais inscrire son fils sur le livret de famille sauf s’il choisit d’autres prénoms comme Mohamed, Azzedine, Othmane, …. Mon ami n’a pas accepté et a essayé de raisonner la jeune femme; il lui explique qu’il s’agit de son fils et qu’il est libre de l’appeler comme bon lui semble. L’employée au guichet lui lance au visage: Monsieur, vous êtes un raciste.
    Les propos de cet « universitaire » coïncident parfaitement avec ce cas de figure: un raciste qui crie au racisme.
    Nous n’avons jamais eu l’intention de berbériser quiconque; nous réclamons uniquement nos droits. C’est vous et votre clan, j’imagine à quel clan vous appartenez puisque dans d’autres publications vous attaquez encore les Kabyles et les islamistes, qui faites tout votre possible pour arabiser une région, pour ne pas dire un pays, qui a pourtant son identité et son histoire. Dans notre pays, les berbères et les arabes doivent cohabiter dans le respect des droits et des devoirs, mais vous, vous refusez le vivre ensemble et vous préférez la haine, le rejet, l’exclusion et la domination. Vos propos sont malveillants et honteux. Vos idées sont loin d’être celles d’un intellectuel et, pire que cela, vous ne faites pas honneur à votre religion. Comment oserez-vous aller rencontrer Le Bon Dieu à chaque appel à la prière alors que vous êtes un Mounafik ?!

  9. Quand vous regardez le monde, même des pays qui, il n’y a pas si longtemps de ça étaient encore en voie de développement, la plupart ont progressé ou sont dans cette quête du progrès. Nous en Algérie, on en reste à des considérations haineuses, à se chercher des ennemis intérieurs qui n’existent pas. Ces haineux envers les berbères: comment peuvent-ils décemment argumenter leurs propos ? Ils ne vomissent que haine, contre-vérités et hypocrisie consciente, gratuitement et sans aucun fondement. Je pense sincèrement que ça relève de la psychiatrie, une espèce de délire haineux profondément enraciné dont nous gagnerions tous à comprendre les raisons, pour mieux le combattre.

  10. il faut savoir avant tout on est des freres meme si cela ne fait plaisir a bcp de personne il faut pas se laisser manipuler le but est de diviser L ALGERIE faite attention on fait un seul bloc

  11. Juda dahdah. Le commentaire de ce journaliste est très juste contrairement à vos idées racistes anti-islam et anti arabe. Je suis kabyle, mais certainement pas raciste et intégriste comme vous, vous rejetez tous ce qui ne vous ressemblent pas, surtout que je suis musulmane et je mourrait musulmane inchaAllah. Vous accusez sans arrêt l’état algerien devenu « colonial » mais si demain vous preniez le pouvoir qu’Allah nous en préserve, vous, les kabyles ,la terreur, l’injustice et l’obscurantisme vont s’abbattrent sur l’algerie, arabe musulmane et multiculturelle hamdoullillah. Vous aimez la justice pour vous, mais pas pour les autres et la tolérance n’en parlons même pas, elle n’existe pas chez les gens comme vous. J’ai vécu avec des gens de votre espèce quelques années et j’ai sombré 30 ans dans la dépression. alors je sais de quoi je parle quand il s’agit de kabyles. Vous êtes une particularité, comme vous aimez si bien vous décrire, mais pas dans le bon sens du terme bien entendu.

  12. Tout d’un coup c’est la découverte du monde arabo-musulman en Algérie, mais qu’est-ce qui cloche comme ça que beaucoup d’Algériens parlent la langue de Ibn Khaldoun?

  13. Suchard le problème des KDS comme vous c’est qu’ils mélangent intérêt général et personnel . On ne vient pas ici pour régler des problèmes d’ordre personnels ou conjugaux (30 ans à supporter un mari déplaisant sans doute), Il n’y a pas plus individualiste qu’un araboislamiste . Vous avez si peur pour votre petite vie et ce qui vous attend après la mort que vous en oubliez l’essentiel . Pour peu qu’un arabiste à la Benzatat vous promettent le paradis ici ou ailleurs si vous contrez vos frères vous serez prêt à sacrifier votre peuple pour n’importe quelle idéologie . Hier vous l’avez fait à la mode arabo communiste façon Boumediène , aujourd’hui c’est l’araboislamisme à la Saoudienne . Pauvres manipulés !

  14. Il est à court d’argent de poche le pov pseudo sahafifi ,d’où son vomissement hypocrite afin de plaire à ses maîtres arabo-islamiques d’el mouradia .C’était simplement un signe de soumission la queue entre les jambes pour un petit pécule insignifiant. pov de lui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here