Cour de Vgayet : Contrôle judiciaire maintenu pour Mira Moknache

0
644

KABYLIE (TAMURT) – La Chambre d’accusation de la Cour de Vgayet a rendu son verdict, ce mardi 13 juillet, dans l’affaire de la militante kabyle Mira Moknache, après que le procureur général de la même Cour ait fait appel de la décision du juge d’instruction du tribunal d’Amizour, qui l’a placée, le 29 juin dernier, sous contrôle judiciaire. Le représentant du « ministère public » espérait obtenir un placement sous mandat de dépôt de la militante kabyle.

Dans un message posté sur sa page Facebook, Mira Mokanche, qui enseigne à l’université de Vgayet, a tenu à remercier toutes les personnes qui lui ont manifesté leur solidarité. « Merci beaucoup pour toute la solidarité, particulièrement les avocats et tous ceux qui étaient présents devant la Cour, malgré le risque pesant !! Merci infiniment (…) C’est grâce à toute la mobilisation que je suis libre ! », a-t-elle écrit. Mira Moknache a été poursuivie pour une affaire qui remonte à décembre 2020, selon ce qu’elle a affirmé précédemment sur sa page Facebook.

Elle a été interpellée, à cette époque-là, lors d’un rassemblement de soutien en faveur d’autres militants, organisé devant le palais de justice de Vgayet. A noter, par ailleurs, que cette même militante a été déjà placée sous contrôle judiciaire, depuis plus de huit mois, par tribunal d’Akbou, et ce, en compagnie de cinq autres militants indépendantistes. Ils sont poursuivis pour «attroupement non-armé», «atteinte à l’unité nationale» et «atteinte à l’institution policière». Leur procès n’est pas encore programmé à ce jour.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here