Scandale : L’Etat Algérien détourne les dons de la diaspora kabyle destinés à la lutte contre la Covid-19

0
1900
Douanes algériennes
Douanes algériennes

DIASPORA (TAMURT) – Alors qu’il a brillé par sa gestion chaotique de la pandémie du Covid-19, laissant des centaines de patients kabyles mourir par manque d’oxygène, l’Etat Algérien, toute honte bue, vient de décréter que le « Ministère de la santé est le seul et unique destinataire des dons recueillis » par la diaspora. Une mesure qui n’a pas manqué de susciter l’indignation de la population kabyle.

Dans un communiqué datant du vendredi 06 août, l’Ambassade d’Algérie en France a fixé les conditions relatives à la collecte et à l’acheminement des dons collectés par les diasporas algérienne et kabyle. Non seulement le Ministère de la santé s’est arrogé le droit de s’accaparer de ces dons, mais il s’est réservé aussi le droit exclusif de les distribuer comme il l’entend. « Le Ministère de la santé (Pharmacie Centrale) est le seul et unique destinataire des dons recueillis. Il se charge de la répartition du matériel médical, des consommables et produits pharmaceutiques collectés selon son évaluation des besoins au niveau national », lit-on dans ledit communiqué. « Cela s’appelle en droit du détournement des biens d’autrui », s’est indigné un internaute.

Ainsi, le formidable élan de solidarité dont s’est distingué la diaspora kabyle risque d’être freiné par cette mesure arbitraire, qui s’apparente à une pure récupération politicienne indécente. En effet, dans une tentative abjecte de minimiser l’apport inestimable de la diaspora, le communiqué de l’Ambassade de France annonce que ces opérations de solidarité viennent « en appoint aux actions menées par l’Etat dans la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 ».

Par ailleurs, les rédacteurs de ce même document informent les professionnels et praticiens de la santé vivant à l’étranger et désireux contribuer bénévolement à la prise en charge des patients atteints du Covid-19 que « la répartition des personnes volontaires au niveau des infrastructures sanitaires relève du ressort exclusif du Ministère de la santé ». Ainsi, les kabyles souhaitant se rendre en Kabylie pour assister leurs frères peuvent être empêchés conformément à cette mesure.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here