Tizi Ouzou : les écoles paralysées 2 fois par semaine

2
778
école-primaire
école-primaire

KABYLIE (TAMURT) – A partir d’aujourd’hui, la majorité des établissements scolaires du département administratif de Tizi Ouzou seront paralysés pendant deux journées chaque semaine.

Il s’agit d’une grève cyclique à laquelle a appelé le syndicat autonome de l’éducation, Cnapeste, qui est très représentatif dans la région. Le Cnapeste a ainsi appelé l’ensemble des enseignants à observer deux journées de grève par semaine et ce, jusqu’à satisfaction des revendications socio-professionnelles exprimées. La grève en question démarre aujourd’hui, dimanche 2 novembre et concerne aussi bien les écoles primaires que les collèges d’enseignement moyen et les lycées, le Cnapeste étant un syndicat très présent dans les trois paliers. Avec la cherté de la vie qui a atteint des proportions alarmantes et inédites ces derniers mois, les enseignants touchant un salaire de misère n’arrivent plus à joindre les deux bouts.

Pourtant, il s’agit dans la totalité des cas de travailleurs ayant au minimum une licence. Les enseignants, via leur syndicat, exigent ainsi que le salaire minimum d’un enseignant soit révisé à un seuil qui permettrait un niveau de vie digne. De même qu’ils exigent le retour de la retraite anticipée au profit des enseignants. De nombreuses autres revendications sont mises en avant par les concernés qui vivent des moments très difficiles, surtout quand on sait que les établissements scolaires sont très souvent surchargés, et des dizaines de cas d’agressions physiques contre les enseignants sont enregistrées annuellement, et dont les auteurs ne sont autres que les élèves voire les parents de ces derniers. La grève des enseignants intervient dans un contexte extrêmement tendu marqué par l’arrestation en masse de dizaines de militants par semaine.

La situation ne cesse de devenir plus tendue à l’approche des élections municipales du 27 novembre 2021 envers lesquelles la population ne montre aucun intérêt malgré la participation timide du FFS qui n’a même pas pu présenter des listes dans 22 communes sur les 67 que compte le département administratif de Tizi Ouzou.

Juba Gacemi

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here