Seddouk : le RCD dénonce l’arrestation de ses militants

4
827
Le président du RCD Mohcine Belabbas
Le président du RCD Mohcine Belabbas

BGAYET (TAMURT) – Le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie a dénoncé, hier, la répression qui s’abat sur ses militants et sur ses cadres. Les dernières en date ont été enregistrées à Seddouk (Bgayet).

Le RCD s’est indigné du fait qu’à Seddouk, dans le département administratif de Bgayet, plusieurs de ses militants ont fait l’objet de répression, souligne-t-on. « Ceux qui croient avoir décelé une relative inflexion dans la répression systématisée du pouvoir à l’encontre de toute voix discordante n’auront pas attendu longtemps pour être démentis. Les arrestations opérées ce premier novembre pour empêcher des citoyens de commémorer le déclenchement de la révolution et rendre hommage à nos chouhadas en dehors du canevas officiel du régime est la plus cinglante des réponses », a indiqué le RCD. A Seddouk (Bgayet), une localité martyre de la guerre de libération, les forces de police ont pourchassé des jeunes qui tentaient de marcher pour rendre hommage aux sacrifices de leurs ainés et marquer la fidélité à leurs idéaux de liberté, de justice et de démocratie, déplore en outre le même parti politique qui, pour rappel, boycotte les prochaines élections municipales du 27 novembre.

Pour le RCD, la machine judiciaire a été vite actionnée pour de lourdes condamnations par l’intermédiaire du tribunal d’Akbou : les six (6) prévenus présentés écopent chacun de 600 heures de travaux d’intérêt général (TIG). « Comble de la machination, quatre (04) jeunes qui ne figurent pas parmi les personnes arrêtées et non convoquées à cette comparution immédiate sont condamnés à de très lourdes peines. Il s’agit de Mahmoud Boughariou, coordinateur national des jeunes progressistes du RCD, Fares Labdouci, membre du bureau national des jeunes RCD, Said Bouchoul président du conseil communal du RCD Seddouk et de Arab Ben Mahrez , militant de seddouk », indique le RCD qui dénonce et condamne cette répression et ces agissements.

Le RCD a appelé à l’élargissement sans conditions de tous les prévenus dans cette machination et à la mobilisation et la solidarité citoyennes.

Juba Gacemi

4 COMMENTS

  1. Le RCD, celui qui défend l’algérie une et indivisible, qui pactise avec les islamistes après avoir faire croire qu’il était un parti iaic, qui depuis 40 ans prétend changer le système « de l’intérieur » et dont le chef est actuellement en fuite à Marseille crachant régulièrement sur l’indépendance de la Kabylie qu’il trouve comme une fausse solution? Se sont ils encore trompé de société???

  2. l arriere plan de cette photo dit toute la soumission de ce parti a l arabo islamisme.

    TA3RAVT TURA NIG TAQVAYLIT

    RU A YUL

    VIVE LA KABYLIE INDEPENDANTE.

  3. L’inscription en arabe sur la première ligne du haut en arrière-plan , en dit très long à elle-seule sur leure soumission et leure allégeance indéfectible à leurs envahisseurs et maîtres arabo-islamistes, qui n’auraient jamais pu confisquer le pouvoir, spolier les terres et richesses de ces contrées amazighs, imposer leur diktat et leure tyrannie arabo-islamiste, persécuter la population originelle et ancestrale berbère et berbèrophone, sans la complicité et la collaboration de certains kabyles qui n’ont fait qu’ œuvrer à agréger les kabyles et la kabylie à ce conglomérat arabo-islamiste. Les kabyles sont les artisans de leure propre disparition. D’ailleurs beaucoup d’entre eux ne savent même plus ce qu’ils sont, ni même qui étaient leurs ancêtres.

  4. A méditer :
    Je n’ai rien dit…
    « Quand ils sont venus chercher les communistes,
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste
    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    Je n’ai rien dit, je n’étais pas juif
    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    Je n’ai rien dit, j’étais protestant…
    … Puis ils sont venus me chercher,
    Et il ne restait plus personne pour dire quelque chose »
    Pasteur Martin Niemöller
    Président des Eglises réformées de Hesse-Wassau. Partisan de l’arrivée d’Hitler puis
    résistant. Déporté à Dachau de 1938 à 1945
    Il ne faut pas se réjouir de ce qui arrive au RCD quoiqu’on pense de ses atermoiements et errements. Lui même n’a rien dit ou si peu lorsque les gardes chiourmes du régime ont emprisonné les membres du MAK . Rome ne s’est pas construite en un jour, et les progrès sont encore plus lents avec un régime araboislmiste basé sur l’abrutissement de sa population. Toute avancée est bonne à prendre et sans un minimum d’union entre tous les Kabyles nous n’arriverons à rien !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here