Vgayet : Le militant Karim Smaïli présenté ce lundi devant le parquet

0
472
Justice-expedetive
Justice-expedetive

KABYLIE (TAMURT) – Placé en garde à vue au commissariat central de Vgayet depuis le 1er novembre dernier, date de son interpellation, le militant Karim Smaïli sera présenté, aujourd’hui lundi, devant le procureur de la République près le tribunal de Vgayet.

Le collectif d’avocats constitué pour la défense du militant Karim Smaïli a enfin pu lui rendre visite, hier dimanche, au commissariat central de Vgayet, où il a été placé en garde à vue depuis le 1er novembre dernier, date de son arrestation. Dans un court communiqué publié sur le réseau social Facebook, ce collectif d’avocats informe que Karim Smaïli se porte bien et sera présenté, ce lundi matin, devant le parquet. « Comme prévu, le collectif d’avocats constitué dans l’affaire du prévenu Karim Smaili lui a rendu visite aujourd’hui (dimanche 07 novembre, NDLR) au commissariat central de Béjaïa.

Le détenu remercie tous ceux qui le soutiennent et tient à les rassurer du bon traitement qu’on lui a réservé. Le collectif informe le public que le prévenu sera présenté ce matin, lundi 08/11/2021 devant le procureur de la République pour l’entendre sur les faits qui lui sont reprochés », lit-on dans le communiqué de ce collectif d’avocats, constitué des maîtres Hamoumraoui Katia, Bensaid Lamine, Adrar Sabrina, Tounsi Lounis et Arroudj Mohammed. L’on ignore pour le moment les faits qui sont reprochés à Karim Smaïli. Dans un post sur sa page Facebook, le militant et activiste Kader Sadji a rendu un vibrant hommage à cet acteur associatif. « On garde de Karim Smaili l’image indélébile d’un être qui s’est dévoué pleinement pour l’action culturelle à travers l’activité phare de l’association (Asaki- l’Eveil) qu’il présidait depuis sa création en 2018 : le café littéraire ».

En effet, de riches conférences-débats ont été organisées par le Café littéraire de Tichy par des écrivains, scientifiques et intellectuels de divers horizons.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here