Communiqué : Non aux élections de la honte en Kabylie !

0
97
Lyazid Abid,
Lyazid Abid

KABYLIE (COMMUNIQUÉ) – L’Union pour la République Kabyle (URK) s’associe totalement au sentiment d’indignation du peuple kabyle qui rejette dans sa majorité écrasante les élections locales algériennes (APC/APW) en Kabylie, que la junte militaire prévoit d’organiser ce 27 novembre 2021.

Alors que la Kabylie est encore meurtrie par les incendies criminels de cet été, « anevdu aberkan », qui ont fait en août dernier, pas moins de 250 victimes et des dégâts matériels et écologiques incommensurables, pendant que la Kabylie fait face aux centaines d’arrestations arbitraires, des citoyens kabyles, faisant fi de la souffrance qu’endurent leurs frères détenus et leurs familles, se sont honteusement porté candidats à ce simulacre électoral dans le but est de renforcer le pouvoir de ceux-là mêmes qui endeuillent la Kabylie chaque jour un peu plus. L’URK s’indigne vigoureusement contre cette trahison qui sera sans doute inscrite dans les annales de l’histoire de la Kabylie.
Par conséquent, l’URK appelle le peuple kabyle à rejeter massivement ces élections de la honte et exhorte les citoyens qui se sont porté candidats à se retirer de ces joutes électorales, qui ne profiteront qu’au régime criminel, en quête d’une virginité perdue et d’une légitimité politique plus que jamais ébranlée.

L’URK reste confiante que le peuple kabyle, uni dans sa diversité, réitérera un autre rejet massif de cette élection algérienne, après le triple « zéro vote » enregistré lors de la présidentielle de décembre 2019, du référendum constitutionnel du 1er novembre 2020 et des législatives de juin 2021.

Par ailleurs, l’URK dénonce encore une fois la répression policière et judiciaire contre les militants pacifiques kabyles et réclame l’intervention de la communauté internationale en vue de la mise en œuvre d’un processus démocratique permettant au peuple kabyle de choisir librement son futur à travers un référendum d’autodétermination.

Lyazid Abid, Secrétaire général de l’URK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here