Elections locales algériennes : Quatre communes sans le moindre candidat et treize autres avec une seule liste à Vgayet

0
1107
Elections locales en Kabylie 11 2021, comme les précédantes
Elections locales en Kabylie 11 2021, comme les précédantes

KABYLIE (TAMURT) – Pour les élections locales algériennes de ce 27 novembre, quatre municipalités kabyles relevant du département de Vgayet, dont l’une est la deuxième plus grande da la région, n’ont recensé aucun prétendant à la mairie. Treize autres communes ont enregistré chacune une seule liste. La campagne électorale, quant à elle, s’est déroulée dans l’indifférence totale des citoyens.

Les communes de Toudja, Feraoun, M’Cisna et celle d’Aqvu, la deuxième plus grande APC du département de Vgayet après celle du chef-lieu, n’ont enregistré aucune liste aux élections locales algériennes, prévues ce samedi 27 novembre. Par ailleurs, une seule liste uniquement est en lice au niveau de treize autres municipalités. Il s’agit des communes de Timezrit, Tifra, Ighrem, Tizi N’Berber, Tibane, Tala Hamza, Barbacha, Ait M’Likech, Akfadou, Amalou, Sidi Ayad, Aokas et Souk Ouffela. La campagne électorale à Vgayet et en Kabylie en général s’est achevée comme elle a commencé : dans l’indifférence et le désintérêt total des citoyens.

Incontestablement, en Kabylie, un rejet populaire massif de cette élection algérienne se dessine à l’horizon. Certainement, l’on s’achemine à des maires élus avec quelques voix seulement, c‘est-dire dépourvus de toute légitimité. Pour rappel, le RCD avait décidé de boycotter ce simulacre électoral, alors que la direction nationale du FFS, fortement contestée par la base, a appelé à y prendre part.

Dans un communiqué rendu public, hier, et intitulé « Non aux élections de la honte en Kabylie !», l’Union pour la République Kabyle (URK) a appelé le peuple kabyle « à rejeter massivement ces élections de la honte », tout en exhortant les citoyens qui se sont porté candidats « à se retirer (…) ». Pour Lyazid Abid, Secrétaire général de ce mouvement indépendantiste kabyle, ces élections « ne profiteront qu’au régime criminel, en quête d’une virginité perdue et d’une légitimité politique plus que jamais ébranlée. »

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here