Agouni Gueghrane : les islamistes s’emparent de la mairie !

0
278
Agouni-Gueghrane-kabylie
Agouni-Gueghrane-kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Ce sont les candidats islamistes qui ont obtenu la majorité à l’Assemblée Populaire Communale (APC) d’Agouni Gueghrane, près des Ouadhias, suite aux élections locales de samedi dernier, rejetées par la majorité de la population.

La mairie d’Agouni Gueghrane sera donc gérée par un parti islamiste durant les cinq prochaines années. Il s’agit du Mouvement de la Société pour la Paix (Hamas) fondé et présidé jusqu’à sa mort par Mahfoud Nahnah. Il s’agit là de l’un des fruits amers récoltés par une élection des plus tronquées et refusées par la majorité écrasante de la population mais malheureusement cautionnée par le Front des Forces Socialistes sans la participation duquel ce vote n’aurait jamais pu avoir lieu en Kabylie.

On s’attend encore à de nombreuses autres surprises désagréables suite à ces élections locales. On parle de la présence de pas moins de quatre futurs élus d’un autre parti islamiste à l’Assemblée Populaire d’Azazga. Ce parti islamiste n’est autre que le Mouvement « El bina » que préside Abdelkader Bengrina qui s’est attaqué à plusieurs reprises à la Kabylie et à l’Amazighité.

Pour l’instant, les résultats définitifs des élections locales en Kabylie, ne sont pas encore connus. Mais on s’attend à d’autres déceptions. Car de nombreuses autres formations islamistes semblent avoir fait leur intrusion dans plusieurs communes de Kabylie sans compter le FLN et le RND.

Ces élections locales rappellent à bien des égards, celles qui ont eu lieu en 1991, lesquelles paradoxalement avaient été boycottées par le FFS. Les résultats définitifs de ces élections seront rendus publics dans moins de 24 heures.

Juba Gacemi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here