Tribunal d’Amizour : Les neuf jeunes manifestants de Boukhalfa placés sous mandat de dépôt

0
354
Tribunal d'Amizour
Tribunal d'Amizour

VGAYET (TAMURT) – Présentés, ce lundi 29 novembre, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Amizour, les neuf jeunes arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi derniers, à Boukhalfa, ont été placés sous mandat de dépôt. Leur procès est renvoyé au 06 décembre prochain.

Le juge près le tribunal correctionnel d’Amizour a décidé, ce lundi, de placer sous mandat de dépôt les neuf jeunes manifestants, interpellés à Boukhalfa, le 26 novembre dernier, à la veille de la tenue des élections locales algériennes. Il s’agit de Medkour Abderezzak, Benmeziane Mouloud, Benmeziane Lamine, Atmani Salah, Larabi Omar, Hayoune Sofiane, Meziane Ali, Benmeziane Massi et Adjati Farid. Ils ont été écroués au pénitencier d’Oued Ghir, en attendant leur procès renvoyé au 06 décembre prochain.

Pour rappel, vendredi dernier, un gros dispositif de sécurité a été déployé à travers plusieurs localités de la Kabylie, où des centres de vote ont été ouverts. Dans la région de Boukhalfa, située sur les hauteurs d’Amizour, la présence en force des agents de la BRI et des fourgons des CRS a provoqué la colère des jeunes de la localité. La situation a dégénéré et des échauffourées se sont alors produites entres des jeunes manifestants et la police. Douze manifestants, dont trois mineurs ont été arrêtés à la suite de ces émeutes. Les mineurs ont été relâchés le même jour, alors que les autres jeunes interpellés ont été placés en garde à vue au commissariat central de Vgayet.

Aujourd’hui, ils passent leur première nuit à la prison d’Oued Ghir, après que le juge ait ordonné leur placement sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis, entre autres, pour « entrave au déroulement de l’opération de vote ».

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here