Le FFS joue et perd

0
303
Le président Tebboune recoit le FFS
Le président Tebboune recoit le FFS

KABYLIE (TAMURT) – Les résultats des élections locales du 27 novembre 2021 montrent que le Front des Forces Socialistes (FFS) n’est plus le parti à fort ancrage populaire en Kabylie. Le FFS a perdu la bataille des locales.

Ce sont les résultats et les chiffres qui parlent. Même en l’absence d’un autre parti politique concurrent pouvant lui faire de l’ombre, le FFS a obtenu des résultats qui signent définitivement son échec. Un échec cuisant ! Le FFS a tout simplement perdu ce qui lui restait comme sympathie en Kabylie. En plus de l’APW de Bgayet qu’il a perdu officiellement, le FFS n’a pas réussi à obtenir une majorité absolue qui lui permettrait de s’octroyer la présidence de l’APW de Tizi Ouzou.

En effet, le FFS ne compte désormais à l’APW de Tizi Ouzou que 15 élus. S’il ne réussit pas à sceller des alliances avec les autres élus des autres listes (partis et indépendants), le FFS ne pourra pas se maintenir à l’APW et devrait désormais céder la place aux indépendants.

Pour leur part, les indépendants réunis comptent 23 élus dans la nouvelle APW, un chiffre supérieur à celui du FFS. La liste Assirem a obtenu 9 sièges, Tagmats 7 sièges et Tighri n wegdud 7 sièges à l’APW. Le FLN en a obtenu 5 et le RND 4. Le FFS a aussi perdu la bataille des élections communales puisqu’il n’a même pas réussi à avoir la majorité dans la moitié des APC où il s’est présenté. Déjà que le FFS n’a réussi à se présenter que dans 44 communes sur 67, il n’a pu obtenir la majorité absolue que dans moins de 20 communes, selon les premiers résultats rendus publics. Pour les APC, ce sont les indépendants qui ont obtenu la majorité dans des dizaines de communes.

Juba Gacemi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here