Plainte pour racisme contre Naïma Salhi : Les avocats Kader Houali et Soufiane Dekkal entendus par le juge d’instruction du tribunal de Cheraga

1
404
Maîtres Houali et Dekkal contre Naima Salhi
Maîtres Houali et Dekkal contre Naima Salhi

ALGER (TAMURT) – Dans un communiqué qu’ils ont publié, ce lundi 29 novembre, maîtres Kader Houali et Soufiane Dekkal, avocats au barreau de Tizi Wezzu, ainsi que le militant politique Salim Chait ont affirmé qu’ils ont été entendus, aujourd’hui, par le juge d’instruction près le tribunal de Cheraga, à la banlieue Ouest d’Alger, suite à une plainte qu’ils ont déposé contre l’ex députée Naïma Salhi, en juin 2019, pour ses propos racistes.

« Suite à la plainte déposée contre la présidente du PEP (Parti pour l’Équité et la proclamation), madame Naima SALHI, le 09 juin 2019, pour incitation à la haine raciale et appel au meurtre, nous avons été convoqués par le tribunal de Cheraga, le 29 novembre 2021 pour être entendus par le juge d’instruction », lit-on dans le communiqué signé conjointement par les deux avocats K. Houali et S. Dekkal, ainsi que le militant Salim Chait. Ces derniers ont maintenu leur plainte contre l’ex députée Naïma Salhi, tout en soulignant qu’ils se sont constitués partie civile dans cette affaire.

« Après avoir confirmé le dépôt de plainte, nous avons rappelé les motifs de celle-ci et sommes constitués partie civile dans ce dossier », ont-ils annoncé. Reste à savoir quelle suite serait donnée à ce dossier, sachant que la justice algérienne n’est pas indépendante et qu’elle est aux ordres du régime.

Arezki Massi

1 COMMENT

  1. .
    Lalla N. Salhi : une ‘ chargée de mission ‘ ou une ‘ porte-flingue ‘ du DRS

    C’est le DRS qui la missionne et l’habilite pour pour lancer ses clashs assassins, ses diatribes et propos offensants et provocateurs. Elle opère sur le ‘ domaine idéologique et identitaire ‘, un terrain propice à ‘ la division, l’émiettement, le fractionnement, la séparation, l’isolement, la discrimination, le discrédit … ‘, tout ce qui renforce le Régime dictatorial militaro-mafieux…

    Ce les ‘ visées réelles ‘ et ‘ l’impact politique ‘ (immédiat et futur) de ses sorties médiatiquo-politiques, délibérément et volontairement programmées par les Maitres de la Police politique secrète, la Gestapo des Généraux décideurs, leur ‘ organisation criminelle, terroriste et mafieuse ‘….
    .
    .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here