Bousselam : Arrestation de trois militants kabyles

2
608
Kamel Laadj
Kamel Laadj

SETIF (TAMURT) – Le militant indépendantiste kabyle Kamel Laadj et son fils Zinedine ont été interpellés, ce mardi 07 décembre, par les agents de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI), au village Tarzout, relevant de la commune de Bousselam. Le même jour, un autre jeune militant indépendantiste, dénommé Djahid Mendil, natif du village Souk El had (Bousselam), a été arrêté par la gendarmerie algérienne.

Les militants kabyles continuent d’être traqués et arrêtés un peu partout en Kabylie. Connu pour ses convictions indépendantistes, qu’il assume d’ailleurs publiquement à travers ses déclarations sur les réseaux sociaux, Kamel Laadj a été interpellé, hier, en compagnie de son fils Zinedine, par les agents de la BRI, au niveau de leur village Tarzout. Ils ont été placés en garde à vue, en attendant leur présentation, prochainement, devant le procureur de la République. Un homme très avisé, Kamel n’a pas cessé d’alerter les kabyles « hirakistes » sur le danger que représente le mouvement islamiste Rachad pour la Kabylie. Il s’élevait à maintes reprises contre la naïveté de certains kabyles qui se laissent facilement manipulés par ce mouvement islamiste.

Toujours dans la commune de Bousselam, à l’Est de la Kabylie, la gendarmerie algérienne a procédé, le même jour, à l’interpellation du militant indépendantiste Djahid Mendil. Il a été placé en garde à vue.

Arezki Massi

2 COMMENTS

  1. Les honnêtes hommes sont en prison tandis que les descendants des rois de la razzia coulent des jours heureux au club des Pins grâce à leurs sbires araboislamistes.

  2. tout ma solidarité avec Kamel son fils Zinedine et djahid mendil moi meme je suis rechercher par l’injustice algerien je ne peut pas rentré au pays

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here