Lyazid Abid sur la situation actuelle en Kabylie : « En dépit de la brutalité, l’espoir est permis »

3
1393
Lyazid ABID
Lyazid ABID

KABYLIE (TAMURT) – Dans un communiqué rendu public à l’occasion du Nouvel An 2022, le secrétaire général de l’Union pour la République Kabyle (URK), en l’occurrence Lyazid Abid, est revenu sur les évènements tragiques et douloureux, qui ont frappé et endeuillé la Kabylie l’année écoulée. Répression contre les militants kabyles, Covid-19 et incendies criminels, cette année est qualifiée de « noire » par ce leader indépendantiste. Toutefois, il reste convaincu que « l’espoir est permis » pour le peuple kabyle.

Pour le S/G de l’URK, le régime algérien s’acharne avec toutes ses forces sur la Kabylie parce qu’elle a refusé de cautionner sa feuille de route. Elle l’a fait savoir en boycottant massivement les élections organisées par ce pouvoir. « Une année noire vient de s’achever pour le peuple kabyle. La liste des victimes de la colonisation algérienne en Kabylie s’est considérablement rallongée. La répression effrénée qu’exerce le pouvoir algérien sur les Kabyles est plus que préoccupante. Nous n’exagérons rien en évoquant un génocide. Jamais la Kabylie n’a été si brutalisée pour avoir explicitement dit NON à l’Algérie à l’occasion de trois scrutins consécutifs », lit-on dans le communiqué de l’URK. En rappelant « la gestion criminelle » de la crise sanitaire du Covid-19, qui a provoqué des centaines de morts en Kabylie, les incendies meurtriers « prémédités », où des centaines d’autres ont été « brûlés vifs », ce leader indépendantiste estime « qu’il ne reste plus rien à dire ni à espérer d’une Algérie résolument décidée à décimer la culture amazighe ». En effet, pour Lyazid Abid, les kabyles sont accusés du délit de « kabylité », ce qui est un « prélude à un génocide du peuple kabyle ».

Cependant, malgré « les épreuves épouvantables » endurées par les kabyles durant l’année précédente, l’URK reste confiante quant à un sursaut salutaire en Kabylie. « Malgré ces épouvantables épreuves, la Kabylie se soulèvera bientôt et se souviendra. En dépit de la brutalité qui s’abat sur le peuple kabyle, l’Union pour la République Kabyle (URK) croit que l’espoir est permis », souligne le même communiqué. Par ailleurs, la direction de l’URK s’est inclinée à la mémoire des victimes de la Covid-19 et des incendies criminels de l’été 2021, qui restera gravé dans le souvenir collectif du peuple kabyle. Elle dit aussi ne pas oublier les détenus politiques et d’opinion kabyles, « privés de leur liberté par un régime algérien aux abois ».

Arezki Massi

3 COMMENTS

  1. p’Titeuf Quand on sait que les mots ont un sens inversé chez les araboislamistes aliénés par le système de la nef des fous , il faut traduire en langage rationalisé par  » Libérez tous les résistants pacifistes emprisonnés dans les geôles de l ‘Etat voyou d’ Algérie « 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here