Bonne et heureuse année 2972

3
1004
Assegas ameggaz 2972
Assegas ameggaz 2972

YENNAYER – A l’occasion de la nouvelle année amazighe, la Rédaction de votre journal Tamurt vous souhaite une agréable année amazighe 2972. Nous espérons la libération des détenus kabyles et de tous les détenus d’opinion de par le monde et qu’elle soit l’année de la Kabylie. Celle qui verra notre peuple libéré de la tyrannie algérienne dans la paix, le dialogue et la sérénité.

La Rédaction

3 COMMENTS

  1. Les dégâts sont profonds, abyssaux. Rien que les prénoms: ils ne reflètent et ne représentent aucunement nos origines (des abdmachins, des bentrucs à n’en plus finir). Les naïfs Kabyles continuent d’affubler leurs progénitures de prénoms orientaux sous le prétexte fallacieux de « perpétuer leurs aïeux ». Pourquoi ces aïeux n’ont pas su préserver les prénoms de leurs propres ancêtres d’avant le 7ème siècle??? Mais en fait, cette histoire de prénoms est liée à l’extrême naïveté et idiotie de beaucoup de Kabyles. Ils croient qu’en affublant leurs marmailles de prénoms hidjazi, ils leurs « octroient » une « chance inouïe » de se faire accepter par leurs maitres zarabo-izzaniques et par la même occasion être reconnus par « leur créateur » monolingue qui les reconnaitra par leur seul prénom et, ainsi, les accueillera, les bras ouverts, dans son haras allahique.
    Par contre, rien n’a jamais été résolu par des « inchalahamdula » car la langue kabyle ne peut en aucun cas compter sur ces incantations absurdes et vides de sens. Si on compte sur ces formules à « l’emporte pièces » bidons et inutiles, ça ne fera que renforcer le dialecte oriental et donner de la vigueur à l’ennemi qui souhaite notre dissolution dans son magma.
    Pour les mots scientifiques et technologiques, et le calendrier (2972 machins), j’ai toujours eu une révulsion allergique à la novlangue kabyle qui imite, à la virgule prêt, la pseudo-langue « divine ». On « bâtardise » des mots inventés par les grands de ce monde pour les faire siens. Exemple: « télévision, avion, psychologie …etc. Dans, pratiquement, toutes les langues vivantes on reprend le même terme. En kabyle, on s’aventure à « traduire » et à travestir tous ces mots comme font les adeptes allahiques. Vu que leur langue est, apparemment, divine et ne peut donc être souillée par aucune autre langue. Paraît-il même que dans leur bouquin tout était prévu par une entité omnisciente. Toute la science, toutes les découvertes et toutes les inventions y figurent déjà par la « grâce et le savoir infini » allahique. Donc, nous Kabyles, n’imitons pas la vulgarité, l’imposture, la médiocrité et la prétention abyssale d’une langue fusse-t-elle divine. Appelons par modestie et par respect aux inventeurs un avion: laviou, automobile: tamobile, le train: thamachint ‘machine); c’est une question aussi de la fluidité de toute langue vivante (par opposition à une langue « immuable » par sa pseudo-sacralité et divinité).
    Pour « chashnaq », je n’y adère nullement et n’y vois aucune utilité, c’est même une absurdité… le monde entier « se synchronise » et nous on compte à partir d’un règne d’un esclavagiste pharaon. Le monde entier peut inventer une date bidon en fouillant son histoire. Les Français vont se mettre à « compter » à partir de Clovis, les Américains à partir de Christophe Colomb, les Russes à partir de Lénine et j’en passe. Soyons modeste et respectons les règles universelles et n’imitons pas une certaine ‘in-civilisation’ qui compte à partir d’un safari d’un certain bédouin. Arrêtons cette mascarade et ressuscitons nos valeurs et notre langue sans aller à contre courant des valeurs universelles. Quelle avance avons-nous, nous les Kabyles???? On n’arrive même pas à sauvegarder notre langue…. quelle tristesse et on est en avance sur quoi??? 2972???? Trêve de plaisanterie. La modestie est une vertu. Et d’ailleurs, les seules avances ‘remarquables’ sont: (1) numérique (2022 versus 2972). Et (2) la grande avance (la pire) est celle de la soumission de certains Kabyles à une « in-civilisation » et une « in-culture » venues d’orient. A part ça, point d’avance sur le monde civilisé. D’accord pour le folklore mais restons sobres et modestes et alignons-nous sur les grands de ce monde pour ne pas rester à la traine. Par contre, ressuscitons nos valeurs, nos us et coutumes et délaissons les « moulouds, les achours, les aïds…etc.

  2. Azul
    Tu as tout dis mas. Beaucoup de Kabyles, pour ne parler que de ceux-là, continuent toujours a prénommer leurs enfants par des prénoms typiquement arabes, mais aussi a croire que la langue arabe est celle d Dieu tout puissant. Le Kabyle est le seule comme les autres amazighs a liér sa mort a la langue de l’Arabie Saoudite. Vous n’avez qu’à vous rendre dans les cimetières en Kabyles où les noms des personnes sont toutes transcrites sur les tombes en langue arabe, mais aussi, pour d’autres en langue française. Mais bon Dieu a quand la fin du colonialisme linguistique franco-arabe ! Ce qui est nécessaire pour la langue françaises, qui est utile pour nous, mais pourquoi la langue arabe, celle qui véhiculait depuis Okba le psychopathe arabe, la haine tout ce qui es amazighs ou berbere ? A quand le réveil ?

  3. Vous avez raison, car sur le fond la culture berbère est dotée d’une richesse ignorée par beaucoup de personnes actuellement. Concernant le colmatage de cette ignorance, il me semble intéressant de se pencher sur l’une des références à préserver, à savoir l’Encyclopédie berbère rédigée par Salem Chaker.
    Bonne lecture.
    Azul

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here