Cour de Ruisseau (Alger): Six mois de prison ferme requis en appel à l’encontre de la militante kabyle Noura Haddad

0
2184
Noura Haddad
Noura Haddad

ALGER (TAMURT) – Le procès en appel de la militante kabyle Noura Haddad s’est déroulé hier, mardi 15 février, à la Cour de Ruisseau (Alger). Le parquet a requis 6 mois de prison ferme assorti d’une amende de 20 000 DA à l’encontre de la militante, originaire d’Aokas (Vgayet). Le verdict est attendu pour le 22 février prochain, selon son avocate et ex parlementaire du RCD, Fetta Sedat.

Pour rappel, Noura Haddad a été arrêtée le 21 mai 2021, à Alger, lors d’une manifestation populaire contre le régime algérien. Elle a été placée en garde à vue, avant d’être présentée le 25 mai devant le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, lequel avait ordonné sa comparution immédiate. Lors de son procès, qui s’est déroulé le 01 juin, le ministère public avait requis à son encontre une peine de 03 ans de prison ferme, assortie de 100 000 DA. Le verdict a été rendu le 08 juin, condamnant Noura Haddad à 6 mois de prison ferme et une amende de 100 000 DA.

La défense avait alors décidé de faire appel de ce jugement. Le procès en appel s’est déroulé à la Cour de Ruisseau, qui rendra son verdict le 22 février.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here