L’historienne Galia Ackerman évoque l’aspiration du peuple kabyle à son indépendance

0
1790
L’historienne GALIA ACKERMAN sur public Sénat
L’historienne GALIA ACKERMAN sur public Sénat

PUBLIC SENAT (TAMURT) – Invitée lundi 21 février dans l’émission de débats « Sens public » du média parlementaire français, Public Sénat, pour parler de la crise ukrainienne, l’historienne et spécialiste de la Russie, Galia Ackerman, a évoqué l’aspiration de certains peuples sans Etat, dont les kabyles, à fonder un Etat indépendant. Comme cela était le cas de l’Ukraine, qui avait proclamé son indépendance avec l’effondrement de l’Union Soviétique, les autres peuples sans Etat peuvent accéder également à leur souveraineté, a-t-elle estimé.

Réagissant à une question du journaliste Thomas Hugues, l’animateur de l’émission « Sens public » de la chaine politique et parlementaire française Public Sénat, sur le regard que porte la Russie sur l’Ukraine, l’historienne Galia Ackerman a expliqué que Vladimir Poutine ne reconnait pas l’Ukraine comme Etat. « Poutine a écrit un article cet été où il a nié l’existence de l’Ukraine indépendante, en tant qu’Etat, et les ukrainiens en tant que peuple. Vous savez, l’argument (de Poutine) comme quoi l’Ukraine n’a jamais eu d’Etat, (c’est) en quelque sorte que c’est l’Union Soviétique (…) qui lui a donné un statut de république fédérée, et donc une existence étatique, certes restreinte », a souligné cette essayiste et journaliste d’origine russe.

Toutefois, elle considère cet argument inacceptable. « C’est un argument en fait irrecevable parce qu’il y a plein de peuples qui, comme les kurdes, les palestiniens (…) les sahraouis, les berbères, les kabyles etc., qui n’ont pas d’Etat mais qui sont quand même des entités constituées et certains de ces peuples arrivent à accéder à un Etat comme ça s’est passé avec plusieurs pays de l’Afrique et d’autres pas encore, mais une fois l’indépendance est proclamée, c’est un fait », a-t-elle affirmé.

Lyes B.

Voir la video

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here