Exposition photo de Ferhat Bouda à Frankfurt/M : la beauté de notre culture dans toute sa splendeur

0
3207
De droite à gauche, Ferat Bouda, Mirza et le Dr Akli Azwaw
De droite à gauche, Ferat Bouda, Mirza et le Dr Akli Azwaw

FRANKFURT AM MAIN (TAMURT) – Ce 17 mars, a eu lieu, au centre-ville de la ville de Frankfurt/M, en Allemagne, le vernissage d’une exposition photos de Ferhat Bouda. Il y avait beaucoup de monde parmi lesquels se trouvaient des journalistes de grandes chaînes de télévision allemandes ainsi que des amis du photographe dont, entre autres, Amuqran, Mirza et Zira. Cette dernière avait d’ailleurs subjugué l’assistance par un magnifique acewwiq, « A yemma asif yečča-yi »

Les journalistes étaient impatients d’approcher Ferhat Bouda afin de l’interviewer, lui demander des précisions sur ses photos, son oeuvre, sur son parcours, etc. Les remarquables photos exposées ont été prises en Kabylie, au Maroc, en Libye et dans l’Azawad au Mali.

À la fin du vernissage, le photographe avait pris la parole. Il a ému l’assistance en évoquant son enfance dans son village en Kabylie. « Un Maître d’école m’avait giflé parce j’ai parlé en Kabyle » dira-t-il. Ferhat a aussi évoqué sa grand-mère, qui n’a malheureusement vu qu’une seule de ses expositions, à Alger, en 2011. Une brave femme qu’il tient en haute estime et à qui il doit tout.

Les paroles de Ferhat Bouda ont touché le public et ont éveillé la curiosité des Allemands à connaître la Kabylie et sa culutre.

L’exposition a lieu à Frankfurt Am Main
Braubachstr, du 18.03 au 15.05.2022

Traduis du kabyle par Massy Koceila
Lire la version originale de l’auteur Akli Azwaw

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here