Vgayet : Le militant Massinissa Abbache quitte la prison après avoir purgé sa peine

0
1314
Rassemblement-du-22-05-2021-a-Akbou
Rassemblement-du-22-05-2021-a-Akbou

KABYLIE (TAMURT) – Ce mardi 26 avril, le militant kabyle Massinissa Abbache a quitté le pénitencier d’Aqvu après avoir purgé une peine de six mois de prison ferme. Il a été arrêté au mois de mai 2021 avec 15 autres militants indépendantistes kabyles, alors qu’ils s’apprêtaient à commémorer le 25eme anniversaire de la disparition du militant de la cause berbère, Masin U Harun.

Après six mois de détention arbitraire à la prison d’Aqvu, le militant Massinissa Abbache retrouve enfin sa liberté. Il a pu regagner son domicile familial et les siens, ce mardi 26 avril. Pour rappel, il a été interpellé à Aqvu, le 22 mai dernier, en marge de la commémoration du 25eme anniversaire de la mort de Masin U Harun, l’un des premiers militants de la cause berbère. Au total, seize personnes ont été arrêtées ce jour-là par la police algérienne, qui a fait usage de la violence et des tasers. Présentés le 24 mai devant le tribunal d’Aqvu, huit militants parmi eux, dont Abbache Massinissa, ont été placés sous contrôle judiciaire, alors que les huit autres ont été placés sous mandat de dépôt. Ils étaient poursuivis pour « outrage à corps constitué », « utilisation de la violence sur les agents de l’ordre public », « atteinte à l’unité nationale » et « attroupement armé ». Les avocats de la défense avaient interjeté appel.

Toutefois, la chambre d’accusation près la cour de Vgayet avait confirmé, le 01 juin 2021, l’ordonnance du juge d’instruction du tribunal d’Aqvu pour les 8 militants placés sous mandat de dépôt et avait annulé l’ordonnance du même juge d’instruction pour les 8 autres manifestants placés sous contrôle judiciaire, tout en ordonnant leur placement en détention préventive. Le verdict de ce procès est tombé le 26 octobre 2021. Les militants Fatah Karim, Boussalem Boudjemaa, Laoubi Merzouk, Chokri Fawzi et Djoudi Djamel, écroués le 24 mai, avaient quitté la prison le 24 novembre après avoir purgé leur peine de six mois de prison ferme. Pour sa part, le militant Massinissa Abbache, condamné aussi à six mois de prison ferme, a été emprisonné le jour même de la prononciation du verdict, soit le 26 octobre 2021. Il a purgé sa peine aujourd’hui mardi, 26 avril. Pour sa part, le militant Djoudi Djamel, condamné également à six mois de prison ferme, a été arrêté juste à sa sortie de la prison, le 24 novembre dernier, et ce, en exécution d’un mandat d’amener du juge d’instruction du pôle spécial près le tribunal Sidi M’hamed (Alger). Il a été ensuite transféré à la capitale algérienne.

Quant à la militante Wissem Nasri, elle a quitté la prison le 26 octobre 2021 après y avoir passé près d’un mois. En Effet, elle a écopé de six mois de prison avec sursis.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here