Affaire du militant Abdennour Abdesselam : Le parquet revient à la charge

2
1782
Abdennour Abdesselam à Ichekaven lors de la marche Justice pour Rahima et sa fille Manel, le 2 4 2021
Abdennour Abdesselam à Ichekaven lors de la marche Justice pour Rahima et sa fille Manel, le 2 4 2021

ALGER (TAMURT) – Le procureur de la République près le tribunal Sidi M’hamed (Alger) a fait appel de la décision du « non-lieu partiel » prononcée par le juge d’instruction du même tribunal dans l’affaire du militant kabyle Abdennour Abdesselam. Son dossier est programmé pour le 4 mai 2022 devant la chambre d’accusation de la Cour de Ruisseau (Alger).

Le 13 avril dernier, le juge d’instruction près le tribunal Sidi M’hamed avait prononcé un « non-lieu partiel » dans le dossier du militant et chercheur kabyle Abdennour Abdesselam. Suite à cette ordonnance de non-lieu partiel, les chefs d’inculpation qui pesaient sur lui et qui étaient liés à l’article 87 bis, notamment « appartenance à une organisation terroriste » (MAK), ont été annulés. Le même juge avait ordonné la requalification des faits et le renvoi du dossier de l’écrivain kabyle à la correctionnelle. Toutefois, le parquet est revenu à la charge en interjetant appel de cette décision. Pour rappel, le militant Abdennour Abdesselam a été arrêté par la police algérienne le 13 septembre 2021 avec perquisition à son domicile familial, sis dans la ville de Tizi Wezzu.

Transféré à Alger, il a été présenté devant lejuge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed le 16 septembre 2021, lequel avait ordonné son placement sous mandat de dépôt. Il se trouve actuellement en détention à la prison de Koléa, en attendant l’examen de son dossier le 04 mai prochain par la chambre d’accusation près la Cour de Ruisseau.

Lyes B.

2 COMMENTS

  1. Le pouvoir criminel veut amener les Kabyles à ne pas revendiquer l’indépendance s’ils en ont envie. Wtit ghef alim, ad ittu timzin…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here