Comité des 24 de l’ONU : « Le peuple kabyle a subi 3 colonisations: ottomane, puis française et maintenant algérienne », a affirmé le diplomate marocain Omar Hilale

5
1894
Omar Hilale
Omar Hilale

CASTRIES, SAINTE LUCIE (TAMURT) – Le Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé lors du séminaire annuel du Comité des 24, qui s’est tenu du 11 au 13 mai, à la capitale de Sainte Lucie, Castries, le soutien de son pays au droit à l’autodétermination du peuple kabyle. C’était en réponse à l’ambassadeur algérien, Nadir El Arbaoui, pour « sa schizophrénie » au sujet de l’autodétermination.

« Vous demandez l’autodétermination pour les 20.000 personnes que vous séquestrez dans les camps de Tindouf, mais vous la déniez à un peuple de 12 millions d’habitants. (…) Le peuple kabyle a subi 3 colonisations : ottomane, puis française et maintenant algérienne. Il s’agit de l’occupation la plus longue de l’histoire de l’Afrique », a réagi le diplomate marocain à l’obsession maladive de l’ambassadeur d’Algérie à l’ONU, qui défendait le droit à l’autodétermination pour le Polisario.

En effet, l’ambassadeur marocain à l’ONU s’est interrogé sur les raisons pour lesquelles l’Algérie revendique pour les populations des camps de Tindouf le droit à l’autodétermination tout en ne permettant pas au Peuple Kabyle de s’autodéterminer, de s’exprimer et de choisir librement son destin. Omar Hilale a rappelé au représentant de l’Algérie que l’autodétermination « est un principe universel et indivisible». Par ailleurs, le diplomate marocain a répondu aux « allégations fallacieuses » du représentant permanent de l’Algérie à l’ONU portées à l’encontre du Maroc. «Vous avez qualifié le Sahara de prison fermée. Si c’était le cas, pourquoi les pays y ont ouvert 27 consulats? Pourquoi le Sahara draine-t-il des investissements étrangers colossaux, car aucun pays n’investirait dans une prison fermée? Pourquoi les diplomates, les délégations étrangères et les milliers de touristes afflueraient-ils dans une prison fermée?», a-t-il martelé.

Tout en évoquant les multiples violations des droits de l’homme par le régime algérien, en se référant aux dizaines de communiqués du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme décriant les atteintes aux libertés fondamentales en Algérie, l’ambassadeur marocain à l’ONU, Omar Hilale, a déclaré que «la prison fermée, c’est l’Algérie, où il y a les violations les plus graves des droits de l’homme en Afrique». Pour rappel, durant une réunion virtuelle des pays non-alignés qui a eu lieu à New York les 13 et 14 juillet 2021, l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU avait soumis aux pays membres une note dans laquelle il estime, que le peuple kabyle mérite « plus que tout autre de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination ». Le soutien officiel du Maroc du droit à l’autodétermination de la Kabylie en réaction à l’appui apporté par Alger au Polisario, avait suscité la rage d’Alger.

Comité des 24. De quoi s’agit-il ?

Créé en 1961 par l’Assemblée générale, le Comité des 24 est chargé de la question de la décolonisation, conformément aux dispositions de la résolution 1654 (XVI) en date du 27 novembre 1961. Il s’agit d’un Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux. Il est également appelé Comité spécial de la décolonisation ou Comité spécial des Vingt-Quatre.

Lyes B.

5 COMMENTS

  1. En politique point d’affectif , seuls les intérêts comptent.
    Pas de place pour les naïfs.
    C’est de la bonne guerre.

  2. Tout ce qui peut contribuer à rapprocher la question kabyle du comité des 24 est le bienvenu. La question kabyle doit être internationalisée même pour des raisons humanitaires, le huis clos algérien dans lequel le pouvoir arrête, emprisonne et torture les militants Kabyles doit être combattu par l’internationalisation de la question kabyle. Seule l’opinion internationale est en mesure d’imposer à la junte algérienne l’arrêt de la répression arbitraire.

    Il n’ y a pas que la dimension politique d’indépendance qui profite du coup de projecteur sur la Kabylie. Que les Kabyles méditent ces avantages et profitent de toute action au lieu d’évoquer la fallacieuse défense de l’intégrité territoriale algérienne.

  3. Merci à M. Omar Hilale de mettre a nu le contradiction grossière de ce régime algérien crapuleux
    Ces criminels nous font les gorges chaudes et des logorrhée baveuses sur les « causes justes » quand il s’agit de défendre les terroristes palestiniens ou saharouis, mais use d’une violence inouïe face aux indépendantistes kabyles qui mènent un combat légitime et pacifique.
    Mais la justice finie toujours par triompher alors que l’algérie coloniale s’effrite chaque jour pour sombrer bientôt dans les abîmes.
    Tous ceux qui soutiennent la cause kabyle et qui l’internationalise sont le bien-venus, même si nous ne sommes pas dupes de la duplicité des uns et des autres
    L’essentiel c’est que l’algérie coloniale est dans l’impasse. plus elle tape sur le Maroc pour soutenir les sahraouis, plus la question kabyle lui reviendra comme un boomerang et comme elle ne peut plus faire marche arrière, nous avons encore de beau jour devant nous a regarder ce spectacle réjouissant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here