« Itviren n Talwit » – Les colombes de la paix : La chanson hommage de Ferhat Mehenni aux prisonniers kabyles

0
3615

KABYLIE (TAMURT) – Après huit ans de silence musical, le président du MAK et de l’Anavad, Ferhat Mehenni, marque son retour sur la scène artistique par une nouvelle chanson dédiée aux prisonniers kabyles, qui croupissent injustement dans les geôles algériennes. Intitulée « Itrviren n Talwit » (Les colombes de la paix), cette chanson vante la bravoure des militants pacifiques kabyles face à la répression sauvage de la part d’un régime algérien aux abois.

« En hommage aux militants emprisonnés pour la liberté du peuple kabyle, à ceux qui continuent le combat pacifique sur le terrain malgré un climat de terreur. Pour dire mon admiration à tous, j’ai composé ma première chanson depuis huit ans : ITVIREN NTALWIT », a écrit Mas Ferhat Mehenni sur son compte Twitter. «Itviren n talwit, d izumal n tudert, d afud n Teqvaylit i ɣ irenun tazmert » (Les colombes de la paix sont des symboles de la vie, le courage de la Kabylie, qui renouvelle notre vigueur). C’est par ces belles paroles que commence le single hommage de Mas Aselway aux prisonniers et militants kabyles, qui affrontent dignement et courageusement la persécution policière et judiciaire de la junte militaire algérienne.

Avec des vers admirablement ciselés, accompagnés par une musique envoûtante, le leader indépendantiste vient de rendre un bel hommage aux prisonniers kabyles et perpétuera ainsi leur mémoire.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here