Tizi Wezzu : Le militant kabyle El Hadi Taleb retrouve sa liberté après avoir purgé une peine d’un an de prison

0
239
El Hadi Taleb chez lui avec le militant Ahcène Graichi
El Hadi Taleb chez lui avec le militant Ahcène Graichi

KABYLIE (TAMURT) – Le militant indépendantiste kabyle El Hadi Taleb a quitté, ce jeudi 23 juin, la prison algérienne de Koléa, où il a purgé une peine d’un an de prison ferme à cause de ses opinions politiques.

Kidnappé le 18 juin 2021 par des gendarmes algériens encagoulés, qui avaient effectué une descente musclée chez lui, à Aït Abdelmoumène, vers 5 heures du matin, le militant indépendantiste El Hadi Taleb avait été agressé et détenu durant plusieurs jours à la brigade de gendarmerie d’Iwadiyen (Ouadhia). Son arrestation s’inscrivait dans une stratégie répressive mise en œuvre par la junte militaire d’Alger visant à museler la voix des indépendantistes kabyles.

Présenté devant le juge d’instruction près le tribunal de Draa El Mizan (Tizi Wezzu), il a été placé sous mandat de dépôt le 23 juin 2021. Ensuite, son dossier a été transféré au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, qui l’avait condamné à 1 an de prison ferme. Son seul tort est d’avoir assumé sa kabylité avec dignité et courage.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here