Lhocine Yahia sur TQ5 : « La solution pour la Kabylie est l’internationalisation de la question kabyle »

3
1260
Pr Lhocine Yahia
Pr Lhocine Yahia

CANADA (TAMURT) – Pour Lhocine Yahia, professeur à l’école polytechnique de Montréal, la sensibilisation de la communauté et des instances internationales sur le dossier kabyle est le meilleur moyen de triompher dans le combat de la Kabylie pour son indépendance.

Le professeur Lhocine Yahia était, ce samedi 25 juin, l’invité du média kabyle TQ5. Il a répondu aux questions du journaliste Rachid At Ali Uqaci, qui l’a interrogé sur l’exercice militaire African Lion 2022, qui se déroule du 20 au 30 juin au Maroc. Il s’agit-là du plus grand exercice militaire conjoint sur le continent africain, piloté par Le Royaume chérifien et les Etats-Unis d’Amérique. D’autres pays, en l’occurrence le Brésil, la Tchad, le Ghana, le Sénégal, la Tunisie, le Royaume-Uni, l’Italie, ainsi les forces de l’Otan ont pris part à ces exercices militaires. Israël participe à cet exercice militaire en qualité d’observateur. Pour Lhocine Yahia, l’édition 2022 de l’African Lion intervient dans un contexte géopolitique particulier, en lien avec la guerre en Ukraine. En effet, à travers ces exercices, les pays participants « se préparaient à une éventuelle menace de la Russie, qui utiliserait l’Algérie », a-t-il expliqué, tout en précisant que « l’Algérie est considérée par les russes comme une puissance supplétive ».

D’ailleurs, ces dernières années l’Algérie s’est lancée dans une course effrénée à l’armement, en achetant des quantités considérables d’armes auprès de la Russie. « L’Algérie est classée 6e des pays qui dépensent annuellement le plus de son PIB, soit 6,7%, (environs 10 milliards dollars), pour s’armer », a-t-il affirmé tout en s’interrogeant sur la destination de cet armement. La réponse est évidente pour le professeur Lhocine Yahia. L’Algérie, étant « le parrain de l’islamisme », elle approvisionne, en plus du Polisario, les groupes terroristes agissant au Sahel. Abondant dans le même sens, il estime que « les puissances occidentales savent que s’il y a une quelconque menace émanant de l’Afrique contre eux, ça viendra de l’Algérie ». Pour cause, enchaîne-t-il, « ces groupes extrémistes ont un point commun : l’islamisme international ». Et l’Etat algérien est connu pour son idéologie arabo-musulmane. Cependant, cette politique algérienne, soutient Lhocine Yahia, conduira inévitablement l’Algérie à l’isolement. « Elle (l’Algérie) s’est arrangée pour s’isoler » à travers « sa politique de l’arabo-islamisme » qui conduira ce pays tranquillement vers « un isolement total », a-t-il soutenu. Concernant le dossier kabyle, ce professeur à l’université polytechnique de Montréal est convaincu que son internationalisation finira par apporter les fruits escomptés. « La solution pour la Kabylie est l’internationalisation de la question kabyle que l’Algérie veut maintenir depuis 60 ans comme un problème interne.

Grâce à la diaspora et au travail des militants (indépendantistes), ce dossier échappe maintenant à l’Algérie », a-t-il affirmé. D’ailleurs, à chaque réunion du Comité des 24 de l’ONU, le droit à l’autodétermination du peuple kabyle est évoqué au cours de la confrontation diplomatique entre les représentants du Maroc et de l’Algérie.

Aksil K.

3 COMMENTS

  1. L’internalisation je l’ai exigée dès 2003 sur les ondes de la chaine tv algérienne! Offrire le flanc Kabyle au royaume arabe du maroc est tout sauf une internationalisation, mais offrire la Kabylie comme le pendant du polisario entre les mains de l’arabisme de l’ouest. Nuancer a toujours été dans l’art de la politique.

  2. La liberté….n’a pas d
    Vous vous focaliser sur le Maroc qui par ailleurs est un tortionnaire d’imazighens comme celui de l’Algérie. Deux frères ennemis. Si leur discorde peut profiter à la cause kabyle cela ne voudrait pas dire qu’elle sera obligée de se soumettre comme vous le croyez.
    La kabylie a besoin de tous ceux qui peuvent la soutenir dans son combat libérateur. Quand vous êtes prisonnier vous ne regarder pas la couleur de votre sauveur. On ne choisit que quand on est libre. Alors pas de démagogie. Et surtout…pas de fierté mal placée. Depuis 62 ,on ne fait que subir. Toute main tendue « y compris celle du diable »pour sortir de notre bourbier est la bienvenue.

    • Il y a des remèdes pire que la maladie. Vous aviez peut etre demandé à quelcun quant à ce choix? La Kabylie est la Suisse, où la démocratie directe est une tradition. Un berzidanisme style FLN en Kabylie est simplement une derive. Le resultat actuel devrait vous faire croire quant aux procédés introduits. L’unique certitude est que le Berzidanisme sert les puissances à verticaliser le pouvoir sur la Kabylie. Un trou qu’il faut vite boucher.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here