Meurtre de Meriem Boundaoui : Un premier suspect arrêté après 16 mois d’enquête

0
777
Boundaoui Meriem
Boundaoui Meriem

MONTREAL (TAMURT) – Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a réussi à mettre la main sur un premier suspect du meurtre de Meriem Boundaoui, une kabyle de 15 ans qui vivait au Canada, tuée d’une balle à la tête en plein jour à Montréal en février 2021, a rapporté lundi la presse canadienne.

Seize mois après le meurtre de Meriem Boundaoui, une jeune adolescente native de la commune de Mcisna (70 km à l’Ouest de la ville de Bgayet), en Kabylie, tuée par balles le 7 février 2021 dans une fusillade à Montréal, un suspect a été appréhendé, dernièrement. Comme par hasard, les parents de Meriem, qui vivent en Kabylie, se trouvent ces jours-ci au Canada pour rendre visite à leurs deux autres filles. Ils ont pu assister à la comparution de l’accusé, qui a eu lieu par visioconférence. Le suspect, Salim Touaibi, 26 ans, a été accusé du meurtre au premier degré de Meriem Boundaoui. Le mis en cause est connu de la police canadienne. Il a été déjà condamné pour possession d’arme à feu sans autorisation et pour trafic de drogue.

La famille de la victime a exprimé son soulagement suite à cette arrestation. « Ce qu’on souhaite, c’est paix à l’âme de ma sœur et aux âmes de toutes les victimes. Surtout les jeunes victimes. J’ai confiance. Je remercie la sécurité canadienne, plus particulièrement québécoise », a déclaré Safia Boundaoui, la sœur de Meriem, à la presse à sa sortie de l’audience. Pour rappel, la dépouille de la jeune Meriem a été rapatriée et enterrée au cimetière de son village natal Immoula.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here