Elle s’est ouverte hier : 5e édition du festival de la robe traditionnelle d’Iwadhiyen

0
5853
Du 01au 05 07 - 5e édition du festival de la robe traditionnelle d’Iwadhiyen
Du 01au 05 07 - 5e édition du festival de la robe traditionnelle d’Iwadhiyen

KABYLIE (TAMURT) – La 5e édition de la fête de la robe traditionnelle d’Iwadhiyen (Ouadhias), au sud du département de Tizi Wezzu, s’est ouverte, ce vendredi 01 juillet, à l’école primaire de la région. Appelée par les couturières locales ‘’Tijihlit iwadhiyen’’, l’APC a dédiée à cette robe une fête annuelle depuis 2013 pour la sauvegarder et la promouvoir.

Après un arrêt de trois ans à cause du Covid-19, la fête de la robe kabyle de la région d’Iwadhiyen a été relancée cette année. La 5e édition s’est ouverte, hier vendredi, au niveau de l’école primaire de la région avec la participation de plusieurs exposantes. Cet évènement représente une occasion pour les couturières qui confectionnent les robes kabyles de faire connaitre leur savoir-faire, vendre leurs produits et échanger leur expérience. Selon les organisateurs, l’objectif est aussi « de susciter l’intérêt » sur la culture et les traditions de la région d’Iwadhiyen en vue de « sauvegarder et promouvoir » son patrimoine. Le nombreux public qui se rendra à ce festival découvrira toutes les variétés de robes kabyles, mais surtout celle, très célèbre dans la région, en l’occurrence ‘’Tijihlit Iwadhiyene’’, portée par la mariée.

Cette robe est vendue à plus de 30 000 DA (150 euros environ). Elle se différencie des autres robes kabyles par sa découpe et sa décoration. Ce festival, qui s’étalera jusqu’au 05 juillet, offre aux couturières des Ouadhias, qui travaillent souvent avec leur propres moyens, l’occasion de commercialiser leur produit. Pour certaines familles, cette filière constitue leur principal gagne-pain. Par ailleurs, en plus de la robe kabyle, d’autres expositions, qui portent sur la poterie, les gâteaux et les bijoux traditionnels, sont également organisées durant ce festival.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here