Boumerdes : Un enseignant du français arrêté pour « appartenance au MAK »

0
1554
Arrestation de militants kabyles par la police algérienne
Arrestation de militants kabyles par la police algérienne

KABYLIE (TAMURT) – Mohamed Baghdadi, enseignant de langue française au lycée Chaabet El Amer, dans le département kabyle de Boumerdes, a été interpellé, jeudi dernier, sur son lieu de travail, par des éléments de la police algérienne, a indiqué, ce dimanche, la journaliste Lila Mokri, sur sa page Facebook.

La chasse aux militants kabyles se poursuit, alors que des organisations de défense des droits de l’homme s’attendent à la libération des détenus d’opinion à la veille de la célébration du 60eme anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie. Jeudi 30 juin, Mohamed Baghdadi, qui enseigne le français au lycée Chaabet El Amer, a été arrêté par des policiers algériens sur son lieu de travail. Selon la journaliste de ‘’Radio des sans voix’’, Lila Mokri, cet enseignant est soupçonné d’appartenir au Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, arbitrairement classé comme ‘’organisation terroriste’’ par le régime algérien, depuis lz 18 mai 2021. La police algérienne a opéré, vendredi 1er juillet, une perquisition au domicile familial de Mohamed Baghdadi et a procédé à la saisie de plusieurs de ses objets personnels dont des livres, journaux et ordinateur.

Par ailleurs, le 29 juin dernier, les services de sécurité algériens ont opéré une perquisition au domicile du militant Kabyle Tarek At Soula, dans la commune de Chemini, à Vgayet. Selon des témoins, la perquisition s’est déroulée « dans un climat de terreur ». Fort heureusement, le militant n’était pas chez lui au moment de cette violente descente de la police algérienne.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here