Khalida Toumi écope de 4 ans de prison ferme

1
4616
Khalida Toumi
Khalida Toumi

ALGER (TAMURT) – L’ancienne ministre de la Culture sous le règne de Bouteflika, Khalida Toumi, a été condamnée en appel par la Cour d’Alger, ce mercredi 06 juillet, à 4 ans de prison ferme. Elle était poursuivie pour plusieurs chefs d’accusation liés à la « corruption ». La mise en cause est en détention provisoire depuis le 4 novembre 2019.

Le verdict est tombé, aujourd’hui mercredi, dans l’affaire de l’ancienne ministre de la Culture, Khalida Toumi, poursuivie pour des chefs d’accusation d’«abus de fonction, octroi d’indus avantages et dilapidation de deniers publics ». Les faits reprochés à Khalida Toumi remontent à l’organisation des manifestations culturelles « Tlemcen capitale de la culture islamique » en 2011, le festival panafricain en 2009, la manifestation «Alger capitale de la culture arabe en 2007» et la réalisation du film sur l’Emir Abdelkader. Elle était alors premier responsable du secteur culturel en Algérie (2002-2014).

Condamnée en première instance à 6 ans de prison ferme, sa peine a été réduite de 2 ans à l’issue de son procès en appel, qui s’est déroulé le 29 juin dernier.

Arezki Massi

1 COMMENT

  1. Condamnée à 4 ans de prison fermes pour avoir fait l’apologie de l’émir Abdelkader dans un film qu’elle a réalisé , de l’araboislamisme culturel à Tlemcen et accessoirement de s »être servi au passage comme il est d’usage dans le milieu de la gente militaire. Elle mériterait 30 ans incompressible minimum . Voilà donc le sort que les arabistes réservent à tous les KDS traîtres de la cause Kabyle après usage et pressurage . Que cela serve de leçon aux kabitchous assez cupides pour oublier d’où ils viennent et qui retardent l’échéance de l’indépendance au non d’un pays qui a vendu son âme .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here