A la découverte de l’Akfadou, un site idéal pour des promenades pédestres et historiques

0
6457
Akfadou
Akfadou

VGAYET (TAMURT) – En plus de son littoral s’étendant sur 120 km, alternant des plages au sable fin et doré, sur la côte Est, et des plages parsemées de criques rocheuses, sur la côte Ouest, le département de Vgayet, en Kabylie, recèle un arrière-pays riche et généreux. Le massif forestier de l’Akfadou en fait incontestablement partie.

Le département de Vgayet est gratifié d’un arrière-pays riche, qui cache bien des merveilles. Avec une magnifique nature faite de montagne, de vastes collines et de denses forêts, dissimulant d’inestimables trésors à découvrir, la région dispose d’atouts indéniables pour développer le tourisme de montagne. Situé à cheval entre les départements de Vgayet et de Tizi Wezzu, le massif de l’Akfadou est un exemple de ces sites magnifiques dont regorge le département de Vgayet, en Kabylie. Nombreux sont les amoureux des promenades et des pique-niques en montagne qui jettent leur dévolu sur l’Akfadou, dont le nom est composé des mots « Akfu » et « adu », signifiant « excès de vent », en français. Cet endroit paisible et frais, en printemps comme en été, réunit toutes les conditions pour offrir aux visiteurs des promenades pédestres inoubliables. En plus d’une riche végétation, les promeneurs découvriront au cœur de ce massif forestier l’une des merveilles que compte Vgayet. Il s’agit du site Aguelmime Aberkane (le lac noir), sis à 1200 mètre d’altitude.

Entouré de verdure, des familles aiment s’attabler autour de ce lac pour partager un pique-nique convivial, tout en admirant la beauté de la forêt environnante dense de chênes zen et de liège. Un pur bonheur au milieu d’une nature vierge et intacte. Les visiteurs peuvent accéder à ce site à travers la vallée de la Soummam. ‘’Assirem Gouraya’’ est l’une des dynamiques associations qui œuvrent pour la préservation des sites touristiques à Vgayet. Depuis plusieurs années, elle organise des sorties familiales sur les lieux, tout en sensibilisant sur la protection du site. « Ce site naturel important qui renferme une diversité florale et botanique est un site oublié qui n’a pas eu sa part de développement pour sa protection », a indiqué un membre de cette association environnementale.

S’étendant sur une superficie de 10 000 ha, le massif forestier de l’Akfadou fut le quartier général de la Wilaya III historique et un fief des combattants de la guerre de libération 1954-1962. Ce haut-lieu de la révolution en Kabylie offre une opportunité pour développer un ‘’tourisme historique’’. Il s’agit d’organiser des excursions motivées essentiellement par le désir de revisiter le passé révolutionnaire de cette région chargée d’Histoire pour la mémoire collective kabyle. Lors des incendies criminels perpétrés en Kabylie durant l’été 2021, le déploiement à la dernière minute des canadairs français a sauvé le massif de l’Akfadou d’un éventuel massacre écologique. Il est l’un des rares poumons qui restent à la Kabylie.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here