« Tagi d nuba lxalat » : L’artiste Stina rend hommage aux anciennes chanteuses kabyles dans une magnifique chanson

0
2336

KABYLIE (TAMURT) – L’artiste finlandaise Stina, qui chante en kabyle, vient de sortir officiellement, ce 08 juillet 2022, une nouvelle chanson intitulée ‘’Tagi d nuba lxalat’’ en hommage aux anciennes divas de la chanson kabyle.

« Voici l’hommage aux anciennes chanteuses, piliers de la culture kabyle. Zina, Ounissa, Yamina, Ldjida, Cherifa, Hnifa, Wardia, Fatma-Zohra, Djamila, Kheddoudja, Bahia Farah, Taoues, Farida, Anissa (toujours vivante) avaient façonné la chanson kabyle dès les années 1920 », a annoncé Stina sur sa page Facebook. Le texte de cette chanson a été écrit par le regretté Meziane Rachid, ancien animateur à la chaine II (radio algérienne d’expression kabyle).

« Meziane Rachid, auteur du texte, est aussi chanteur et compositeur lui-même, a rendu hommage à ces dames avec qui, il avait travaillé durant des années », a souligné l’artiste finlandaise. Justement, dans une précédente communication, Stina avait présenté ce projet comme «un hommage de Méziane Rachid aux premières chanteuses kabyles ». L’arrangement de ce chef-d’œuvre a été effectué dans un studio à Tizi Wezzu. « Mes remerciements à sa femme Rachida, son ami de longue date Idir Bouaboud et surtout à Ismail Khaldi pour les arrangements », a-t-elle écrit dans l’annonce postée sur sa page Facebook.

La chanson devrait être disponible sur spotify et les autres plateformes de musique dans quelques jours, a précisé la plus kabyle des finlandais. Cette chanson hommage a été très appréciée par le public. « Magnifique comme toujours… merci pour tout ce que vous faites pour notre culture », a écrit un internaute. Meziane Rachid, de son vrai nom M’hamed Yala, est né à Alger, le 27 févier 1944. Sa famille avait quitté Azeffoun, en Kabylie, vers 1920. Il compte à son actif un patrimoine de plus de 1 000 chansons et d’innombrables succès, parmi lesquels « Ţɣeniɣ Si Mohand Ou M’hand », « A y aheddad n At Yenni », « Ssendu », « Faḍma n’Sumer », pour ne citer que ceux-là. Rachid a préféré composer pour les autres.

Plusieurs de ses chansons ont été interprétées par Samy El Djazairi, Idir, Youcef Abdjaoui, Ziouche Nacer, Nouara, Ldjida, Djamel Allam, Mejahed Hamid et Boualem Chaker. C’est lui qui a écrit pour Idir Ssendu, Tamacahut Tsekurt et Ersed Ayidas. Pour rappel, Rachid est décédé, le 09 octobre 2015, des suites d’une longue maladie, en laissant plus de 300 textes inédits.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here