Cascade de Bouâmara : Un petit coin paradisiaque à visiter !

0
1385
Cascade Bouamara à Tizi N' Berber
Cascade Bouamara à Tizi N' Berber

TIZI N’BERBER (TAMURT) – En plus de ses belles plages, la station balnéaire d’Aokas, sise à 25 km à l’Est de la ville de Vgayet, cache un arrière-pays des plus riches. Dominant majestueusement cette région côtière, la montagne de Tizi N’Berber (le col des berbères, en français), recèle des paysages et des sites naturels à couper le souffle. Parmi eux figure la cascade de Bouâmara. Un petit coin de paradis à découvrir.

Cascade de Bouamara sur les hauteurs de Tizi N’Berber

Située sur les hauteurs de Tizi n’Berber, la cascade de Bouâmara est devenue au fil des ans une attraction privilégiée de nombreux touristes durant la saison estivale. Des associations locales, à l’instar de « Assirem Gouraya », œuvrant pour la promotion du tourisme de montagne en Kabylie, y organise des excusions et des promenades pédestres pour faire découvrir ce site paradisiaque aux amoureux de la nature. Cette cascade, qui coule tout au long de l’année, est formée à partir des eaux claires et intarissables de la rivière « Ifalène ». Celle-ci traverse les forêts et les collines, qui surplombent les communes de Tizi n’Berber et d’Aokas.

Pour ceux qui veulent partir à la découverte de cette enchanteresse cascade aux eaux rafraîchissantes, elle se trouve à une dizaine de kilomètres à vol d’oiseau de la ville d’Aokas. Une fois arrivé au village de Bouâmara, sur les hauteurs de Tizi n’Berber, le visiteur empruntera une route sinueuse aménagée par les

Baignade

responsables locaux afin de rendre l’endroit facilement accessible. La cascade se perd entre deux endroits, appelés par la population locale Adrar Qraba et Tajqlabt, riches en végétation typique de la Méditerranée. Les visiteurs y trouveront un magnifique décor fait de lauriers roses, de peupliers et de beaux noyers. A cela s’ajoute de nombreux jardins d’arbres fruitiers, notamment des figuiers, plantés et entretenus par les paysans de la région.

Tout au long de son parcours et avant de se perdre en cascade, les eaux limpides d’Ifalène, forment à plusieurs endroits de petits bassins d’eaux, connus sous l’appellation locale « Timdiwine ». Des piscines naturelles où des gens peuvent se baigner. En famille ou en groupe d’amis, les visiteurs en quête de détente, de promenade ou d’un pique-nique fraternel en plein nature, ne seront pas déçus. Les amoureux des sports de montagne, comme l’alpinisme et la promenade canyon y trouveront également leur compte.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here