Belgique : Une femme d’origine kabyle à la tête de la diplomatie belge

3
7239
Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères

BRUXELLES (TAMURT) – L’ancienne journaliste Hadja Lahbib de la chaîne belge RTBF vient d’être nommée ministre des Affaires étrangères de Belgique. Agée de 52 ans, elle est née dans une famille kabyle, installée depuis plusieurs décennies dans la ville belge de Boussu.

La nouvelle cheffe de la diplomatie belge a prêté serment, vendredi dernier, devant le Roi Philippe. «J’aurai l’honneur d’être le visage de la Belgique à l’étranger», a-t-elle déclaré à la presse lors de sa désignation par le parti libéral Mouvement Réformateur.

Diplômée de journalisme de l’université libre de Bruxelles, elle a travaillé comme reporter dans plusieurs pays du Moyen-Orient, en Afghanistan et en Inde. Elle a aussi présenté le journal télévisé de la RTBF pendant de longues années. Si ses parents sont musulmans, Hadja Lahbib affirme son attirance vers le boudhisme. « Je suis plus attiré par le bouddhisme que par l’islam que mon père et ma mère pratiquent encore avec une grande piété », a-t-elle confié dans le passé au site Cathobel.

Arezki Massi

3 COMMENTS

  1. Le syndrome de l’évaporation ou le syndrome kabyle.
    Si nous regardons d’un certain côté il y a beaucoup de Kabyles qui ont une influence, un poids dans beaucoup de pays. Et pourtant, ils ne servent jamais les intérêts de la Kabylie.
    Quand est-ce un Kabyle a fait le nécessaire -comme l’aurait fait n’importe quel citoyen dans le monde – pour que le message de la Kabyle soit passé, le crime contre son peuple soit dénoncé, exposé et débattu à l’assemblée de leur pays d’accueil ?
    Personne.
    Il faudrait que l’on regarde aussi le problème de ce point de vue.
    Les terroristes à la tête de l’Algérie ne sont pas l’unique menace pour la Kabylie. Le silence des « nôtre » est de taille !
    Hassane

  2. Azul . C’est. vrai que la majorité des Kabyles installés à l’étranger ne soucient pas du sort de la Kabylie dès qu’ils ont acquis des positions sociales ou politiques de haut niveau

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here