Fête du bijou : Défilé d’ambassadeurs à Ath Yenni

0
785
Ambassadeur de la république Tcheque à Alger
Ambassadeur de la république Tcheque à Alger

KABYLIE (TAMURT) – La 16e édition de la fête du bijou d’Ath Yenni se tient du 28 juillet au 06 août. Selon les organisateurs, près de 20 000 personnes ont déjà visité les différents stands de ce festival. Parmi les visiteurs figuraient des représentants diplomatiques à Alger de plusieurs pays d’Europe.

Ambassadeur de Hongrie à Alger

Pas moins de 140 exposants ont pris part à la 16e édition de la fête du bijou d’Ath Yenni. Ils sont essentiellement issus de la Kabylie, mais aussi du pays des Touaregs et d’autres régions d’Algérie. En plus des bijoux traditionnels magnifiquement ciselés par des orfèvres passionnés, d’autres artisans ont également exposé des produits des métiers de la poterie, la vannerie, la tannerie, la broderie et la tapisserie. La Kabylie est connue pour sa richesse artisanale, qui n’attend qu’une vraie politique de mise en valeur. Cette 16e édition a été marquée par la présence de plusieurs ambassadeurs à Alger de pays d’Europe. Son excellence Mme Lenka de la République Tchèque, l’ambassadeur de Croatie en Algérie, M. Ilija Zelalic, celui de la Hongrie, M. Gyorgy Pantos, ainsi que le représentant diplomatique d’Autriche se sont déplacés à Ath Yanni pour découvrir l’artisanat de la Kabylie, particulièrement son orfèvrerie.

Ils ont rencontré et échangé avec des artisans ayant pris part à cet évènement. En plus des expositions de produits artisanaux, plusieurs conférences en lien avec les métiers de l’artisanat ont été organisées. C’est ainsi que le PR Dahmani a animé une conférence sur le thème : « Comparaison des symboles décoratifs, bijoux et poterie

Ambassadeur de Croatie à Alger

Kabyles ». Présent à cette fête du bijou, le Pr Slimane Hachi, directeur du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH) a affirmé qu’il œuvre d’arrache-pied depuis quatre ans pour le classement du bijou d’At Yanni à l’UNESCO, comme patrimoine de l’humanité.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here