Tribunal Sidi M’hamed : Le militant Nadir Chelbabi de nouveau placé sous contrôle judiciaire 

0
741
Nadir Chelbabi, Lyazid Abid et Razik Zouaoui
Nadir Chelbabi, Lyazid Abid et Razik Zouaoui

ALGER (TAMURT) – Arrêté à Sidi Aïch, dans le département de Vgayet, mercredi 10 août, le militant kabyle Nadir Chelbabi a été transféré à Alger sans que sa famille le sache. Présenté devant le juge d’instruction près le tribunal Sidi M’hamed, ce militant pacifique a été placé sous contrôle judiciaire, a annoncé son avocat Hamaili Boubaker.

Après une semaine de garde à vue dans des commissariats de Vgayet et d’Alger, où il a été transféré en catimini, le militant Chelbabi Nadir a été enfin libéré, mais sous contrôle judiciaire. Pour le moment, l’on ignore encore les motifs de l’arrestation de cet activiste kabyle. Quelques jours avant son interpellation, des agents de la BRI ont perquisitionné son domicile familial, à son absence. N’ayant rien à se reprocher, il décide alors de se rendre lui-même à la sûreté urbaine de Sidi Aïch. Il sera immédiatement interpellé et placé en garde à vue dans un lieu inconnu durant plusieurs jours. Mardi dernier, il a été présenté devant le juge instructeur du tribunal Sidi M’hamed, lequel a ordonné son placement sous contrôle judiciaire.

Pour rappel, Nadir Chelbabi a été déjà arrêté en 2021 avec d’autres militants kabyles dans le cadre d’une vaste vague d’arrestations, ciblant les leaders politiques kabyles, et même des militants ordinaires. Il a été placé sous contrôle judiciaire jusqu’à février 2022, date de la levée de cette mesure qui pesait sur lui par le juge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed. Toutefois, l’acharnement continue toujours contre ce militant kabyle qui vient donc d’être de nouveau mis sous contrôle judiciaire. Il est ainsi privé de sa pleine liberté, en attendant la programmation de son procès.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here