Barbacha : Agriculture et tourisme de montagne à l’honneur

0
815
Paysage Barbacha
Paysage Barbacha

VGAYET (TAMURT) – Située sur la rive droite de la Vallée de la Soummam et perchée à flanc de montagne, à plus de 800 mètres d’altitude, la commune de Barbacha (Iberbachen, en kabyle) accueille, les 10, 11 et 12 septembre, des journées sur l’agriculture et le tourisme de montagne.

Le potentiel touristique du département de Vgayet, en Kabylie, ne se résume pas uniquement dans ses plages, qui s’étendent sur 120 km. L’antique Saldae recèle aussi un arrière-pays riche en paysages magnifiques et où l’agriculture de montagne peut être développée. Pour justement promouvoir le tourisme et l’agriculture dans leur commune, des d’associations de Barbacha, en collaboration avec les services de l’APC, projettent d’organiser les 10, 11 et 12 septembre des journées sur l’agriculture et le tourisme de montagne. Un programme riche et diversifié a été concocté par les organisateurs pour faire de cet évènement une véritable fête populaire. Exposition et vente des produits de terroir (agricoles e artisanaux), randonnée, conférences, concours culinaire du meilleur plat traditionnel, cross et concours de dessin pour enfants sont au menu de ce programme. La commune de Barbacha est notamment connue pour sa production d’une huile d’olive de qualité, la figue sèche, la citrouille, les céréales de montagne, la caroube, le miel et les olives semi-sèches ou conservées, etc. Dans le département de Vgayet, l’oléiculture est caractérisée par une large gamme de variétés, dont Azeradj, Chemlal, Aberkane, Aidel, Bouchouk et Agraraz.

En outre, la région de Barbacha est propice à l’exploitation de l’apiculture et de l’élevage, ainsi qu’à l’implantation d’oliviers, figuiers et autres arbres fruitiers. Cet événement sera donc une occasion pour la mise en valeur des potentialités agricoles de la région. Côté tourisme, la localité renferme des paysages fascinants. Ses massifs montagneux offrent des possibilités de randonnée. L’on peut aussi visiter à Barbacha la mine de fer de Bouamrane. Mise en exploitation par les français en 1926, elle a été fermée et abandonnée en 1957, en plein guerre de libération. La surface du gisement de fer de Barbacha s’étend sur 389 hectares. 17% seulement de sa capacité ont été exploités.

Par ailleurs, pour promouvoir le tourisme de montagne à Vgayet, des associations préconisent la restauration des vieilles maisons, tout en gardant leur aspect initial et ancestral. Les vielles maisonnettes, une fois restaurées, peuvent servir de gîtes aux touristes et visiteurs.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here