Algérie : Un journaliste écroué pour avoir écrit sur le rappel de dattes algériennes exportées en France

0
1531
Dattes algériennes
Dattes algériennes

ALGER (TAMURT) – Le journaliste algérien Haouam Belkacem a été placé sous mandat de dépôt, jeudi 08 septembre, suite à une plainte déposée contre lui par le ministère du Commerce. Le journaliste du quotidien arabophone Echourouk, pourtant proche du régime algérien, avait publié un article sur le rappel de dattes algériennes en France à cause de la détection sur la marchandise d’un pesticide dont l’usage est interdit en Europe.

Pour étouffer le scandale du retrait du marché français de grandes quantités de dattes algériennes de la variété ‘’Deglet Nour’’ pour cause de détection sur le fruit de substances toxiques dangereuses, le régime algérien a encore recouru à la répression. Cette fois-ci, c’est un journaliste d’un quotidien arabophone, pourtant connu pour ses accointances avec la junte militaire, qui en a payé les frais. Auteur d’un article sur ce scandale, le journaliste d’Echourouk Haouam Belkacem a été entendu par le juge d’instruction près le tribunal d’Hussein Dey et placé sous mandat de dépôt, jeudi dernier. Dans un communiqué rendu pulic, le ministère du Commerce algérien a qualifié l’article publié par Echourouk d’«attentatoire à l’économie nationale et à la richesse que recèle le pays ». Le 23 août dernier, le site officiel du gouvernement français a annoncé que des dattes en provenance de l’Algérie ont fait objet d’une campagne de rappel pour cause de la détention d’un pesticide, le diflubenzuron, interdit dans les pays de l’Union européenne (UE).

Au mois de juin précédent des quantités importantes de Deglet Nour ont été retirées du marché français suite à la présence dans ces dattes algériennes d’un allergène anhydride sulfureux. Il s’agit d’une substance allergisante. Ces deux rappels de produits agricoles en l’espace de deux mois dénotent un manque flagrant de contrôle et de professionnalisme dans le secteur agricole algérien. Déjà en 2017, le gouvernement canadien avait ordonné le retrait du marché de dattes Deglet Nour algériennes pour présence d’insectes.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here