Tribunal d’Aqvu : Deux militants kabyles placés sous mandat de dépôt

0
493
Djamel Bouktit
Djamel Bouktit

VGAYET (TAMURT) – Arrêtés respectivement le 28 et le 29 août, les militants kabyles Bouktit Djamel et Bilal Mokrani ont été placés en détention préventive, lundi 5 septembre, par le juge d’instruction près le tribunal d’Aqvu, a indiqué Zaki Hannache, un défenseur des droits de l’homme d’origine kabyle. Ils sont poursuivis notamment pour « appartenance à une organisation terroriste » sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien.

Bilal Mokrani

L’acharnement judiciaire contre les militants kabyles se poursuit. La justice algérienne aux ordres de la junte militaire continue d’abuser de la procédure du mandat de dépôt pour priver les enfants de la Kabylie de leur liberté. Encore deux jeunes kabyles viennent d’être jetés en prison dans l’indifférence et un blackout médiatique total. Natif de Tifrit, Bilal Mokrani a été interpellé par des policiers algériens en civil le 29 août dernier dans la ville d’Aqvu, dans la haute Soummam. Un jour auparavant, Djamel Bouktit a été également arrêté à Aqvu.

Ces deux jeunes militants sont connus pour leur pacifisme. Le régime algérien leur reproche de militer pour une Kabylie affranchie du joug de la dictature militaire d’algérienne.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here